Les barbares de velours

poisson mer rouge egypte

En ce 19 août, la Terre a épuisé son « budget écologique » annuel : l’ONG américaine Global Footprint Network souligne le « jour du dépassement », soit la date approximative à laquelle notre consommation de ressources naturelles excède la capacité annuelle de la planète à les renouveler. ( Enjeuxénergie)

En huit mois!… Un record. Un déplorable record!  Dire qu’il a fallu des millions d’années pour créer tout cela et quelques années pour créer un économiste Frankenstein. Peu nombreux, organisés, d’une délirante immaturité: comme des gamins perdus dans un jeu Lego.  La vie ici-bas aurait pu être une poésie, une éloge de la grandeur humaine, un remerciement après la grande misère d’un progrès qui allait délivrer la créature humaine de ses souches de misères. Comme si un musicien avait hérité du plus bel instrument du monde et qu’il en avait fait une machine à « broder » de la monnaie et à rendre servile ses semblables. 

Parvenus à ce stade, nous sombrons dans une exponentielle démence irréversible. Dès les premières organisations « boursoufflées », les empires Français, Espagnols, Britanniques, on se lançaient à l’assaut du « monde » pour… l’or. Mais la machine à faire pousser des rois fous s’est affinée: les rois du monde, comme la disparition de l’argent réel, sont « virtuels ». D’une efficacité et d’une inconscience extravagante.  La mitraillette à monnaie est née… Sans égard à l’humain. Viande à bouffer et à mettre en cage pour une poignée de lingots. Il n’existe pas de sandwich aux lingots d’or…

Tout le système actuel « d’éducation » ne mène qu’à une ignorance de par une fabrication d’outils de chair, robotisés par une propagande dont la base est d’oublier l’Histoire. Comme on oublierait sa vie, son passé. De sorte que nous ne pourrions évoluer vers une sagesse utile mais vers un outil moulé, assommé, martelé d’une vie précipitée.  Une course vers nulle part, sinon que vers le modèle affriolant de la vie « américaine »…. Vers l’idée d’un progrès infini et matérialiste. L’homme qui manque d’eau rêvera d’une Cadillac… Pour ce faire on a défibré   – et l’on s’acharne de plus en plus à le faire – des sociétés:  Briser pour régner. Scinder. Concasser toute cellule familiale de par les guerres. Émietter des pays…  Et inséré l’épouvante nécessité des guerres pour « régler » les conflits. Conflits pour la plupart fermenté à la manière du régime hitlérien.

Soft hitlérisme… C’est tout doux.

Mais Big Pharma vous guérira après que l’on vous avoir rendus malades.

L’avenir comme un beau champignon

L’administration Obama a présenté au total 57 projets d’upgrade (mises à jour) de sites nucléaires militaires, dont 21 ont été approuvés par le Bureau gouvernemental de comptabilité, tandis que 36 sont en attente d’approbation.

Le plan présenté par l’administration Obama au Pentagone prévoit la construction de 12 nouveaux sous-marins d’attaque nucléaire (chacun pouvant lancer, avec 24 missiles balistiques, jusqu’à 200 ogives nucléaires sur autant d’objectifs), 100 autres bombardiers stratégiques (chacun armé d’environ 20 missiles ou bombes nucléaires) et 400 missiles balistiques intercontinentaux avec base à terre (chacun avec une ogive nucléaire de grande puissance, mais pouvant toujours être armé d’ogives multiples indépendantes).

Dans ce but, précise Il Manifesto, vient d’être réalisé à Kansas City un énorme nouveau site, plus grand que le Pentagone, qui fait partie d’un « complexe national en expansion pour la fabrication d’ogives nucléaires », composé de huit grands sites et laboratoires avec un personnel de 40000 spécialistes.

Ce programme de modernisation, dont le coût total sera d’environ 1100 milliards de dollars, la dépense culminant dans la période 2024-2029, se concentre sur les systèmes d’allumage des têtes nucléaires des missiles de longue portée et sur l’augmentation de leur puissance létale. Source 

2024, 2029???  Beaux projets!

À part fournir des compagnies travesties en « bons samaritains », nous fournissons l’argent pour un futur bien armé. Ce sont ces « rois » qui dessinent le nouvel ordre du monde mais qui font semblant d’être aveugles  du marchandisage humain et de la déflagration terrestre.

Nous payons pour nous tuer par quelques votes….

Nous sommes des graines de rois. Plantés en Terre…Écrasées, enfouies, pareils aux moustiques qui vous saccagent un jardin.

Oui, la Terre est maintenant une dette… Les espèces disparaissent: surpêches, pollution, etc. Mais « l’homme » pense « à long terme » à affiner son pouvoir de « défense » ou de destruction.

Nous n’avons plus besoin d’armes, puisque nous avons élus des armes inconscientes, automatiques, ignares, mondialises en affaires, mais nombrilistes…

Dans une vue « globale », l’humain n’a pas su tirer une seule leçon de sa vie sur terre. C’est un piètre philosophe… Mais bien machiavélique dans ses « ordres du jour ».

Jadis, on offrait aux dieux des « sacrifices humains ». Dans certains cas, des milliers de personnes en quelques jours…  Pour conjurer la sécheresse, etc. Cette « croyance », présument fonctionnelle est aujourd’hui considérée comme barbare.

Alors, nous sommes maintenant des barbares bien armés,  hypocrites, soi-disant évolués, mais bêtes à mourir.

Alors, nous sommes devenus les  les meilleurs barbares de l’histoire de cette planète. Des barbares de velours….

Gaëtan Pelletier

31 décembre 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s