Image

Test d’observation: trouvez le chat

tumblr_n3ne73IP181ryhsxao1_1280

Faites-moi rire ou couler en La mineur

Hi!Hi! HI!
Ha!Ha! Ha!
Ho! Ho! Ho!

John Lennon ( I Am the Walrus) 

La roulade actuelle du monde de la politique est une sorte de représentation du monde en train de se « déconstruire ». À chaque élection, on pense que le monde « changera ». Les témoins de Jéhovah pensent la même chose des lions qui deviendront des moutons. Trump aux États-Unis, Valls en France, et le petit Trudeau qui signe de sa plume  l’entente avec les amérindiens en achetant l’idée de  deux pipelines.

On voudrait parfois leur peau  devant une cheminée…

Le monde ressemble à une glissade de banane.

Avec la finale de la chanson A Day in the Life, John Lennon a dû inconsciemment tracer le futur dans la grande dégringolade de « la note la plus faible jusqu’à la plus haute » sur des instruments. La cacophonie totale. Les musiciens de formation classique n’y comprenaient  rien. C’étaient des chevaux de violons avec des ornières. One Track Mind. 

L’insistance des politiciens à appuyer sur le fait d’améliorer et d’être au service de leur pays ne signifie plus rien. Ils sont engouffrés dans une finale et un obscurantisme à faire peur. Ils ne savent plus que faire. Ils croient faire… En fait, ils participent au « défaire ». Le faire, c’est le monde de la finance, des Inc. qui profitent des lois anciennes.

Les gens qui croient se déchargent d’une montagne d’anxiété. Ils ont de l’espoir. C’est ainsi qu’une étudiante de 24 ans vient d’être élue au Québec: pour changer le monde. Elle vit d’espoir dans un siècle qui a montré qu’il n’y en n’a plus. Les matraques de fausses idéologies les ont marqués au fer noir. Ils sont brûlés du doute, cette petite marche qui permet d’évoluer et de se dessiller. VOIR. La politique est devenue aussi toxique que la mort aux rats. Tous les prêtres ou les accoquinés à la finance laissent les arbres se faire raser comme des têtes chez le coiffeur. La machinerie lourde, c’est le rendement.

Le « monde » peut-il être changé?

Tout ça est devenu risible. Au point de sourire devant la télé et les journaux qui ont pour mission de vendre des « informations » à des gens qui pensent qu’elles sont nourrissantes. C’est le fast-food mitraillé qui sert à former  les citoyens. Une nouvelle qui passe dix ou vingt fois par jour n’est plus une nouvelle: c’est un disque avec une aiguille qui sautille. Et c’est désormais de cela dont nous nous nourrissons.

Bonne santé!

Gaëtan Pelletier

 

L’assassin était un biscuit

Des biscuits de marque Oreo

L’usine de biscuits Christie de Montréal ferme ses portes: 454 emplois perdus  ( Radio-Canada) . 

Un roman policier mondialiste. ( brrrrrr)

Dans la nuit de l’an 2016, Georgette Laprise vit son emploi assassiné par une compagnie américaine située en Illinois. Elle gagnait 24.45$ l’heure.  Quand à son confrère de 57 ans, Gérald, lui qui gagnait 26.00 $ l’heure, comme disait Ferrat, l’heure de la retraite l’a sonné. ( C’est pas tout à fait ainsi dans la chanson, mais on la connaît).

Après une enquête approfondie, on découvrit avec stu-peur (sic) que l’assassin  était une compagnie américaine sise en Illinois avec un chiffre d’affaires de 35 G$  milliards  américains.  Mondelèz  Inc.  Suite au meurtre des emplois, un témoin de la scène aida les politicologistes à stresser, pardon, à tresser, pardon, à tracer ,  un portrait robot du tueur enrobé.

Résultats de recherche d'images pour « Mondelez inc »

Selon le National Post, Bill Ackman, one of corporate America’s most successful investors, joins fellow activist Nelson Peltz as an investor in Mondelez, which reported its seventh straight drop in quarterly revenue last week. ( Photo de Bill Ackman, investisseur de quelque 5,5$ milliards) la Compagnie Mondelez  tente simplement de réduire les coûts, gonfler son efficacité et ses rendements.  Bref, de gonfler ses avoirs afin d’acheter

Pour ne pas effrayer les canadiens,  la compagnie dit qu’elle gardera 95% de ses employés de son Néquipe canadienne. Ainsi, on déménagera l’usine en Ontario. Province limitrophe au Québec.

Mondelez est un grand carrousel mondial  dans la foire des affairistes. C’Est la grande roue du cirque.

Résultats de recherche d'images pour « Mondelez inc »

 

Pour augmenter ses profits, Mondelez n’hésite pas à employer des travailleurs de la même couleur que ses chocolats: l’enfant esclave.

Boycott chocolate produced by child slaves

Chaque année, des milliers d’enfants maliens sont vendus en esclavage et amené dans la Côte -d’Ivoire à travailler. La Côte – d’Ivoire produit plus de 40% du cacao du monde entier. Au total, les pays d’Afrique de l’ Ouest fournissent environ 70% du cacao mondial. Sur environ 90% des exploitations de cacao chez les enfants en Côte d’ Ivoire sont utilisés. Ces fermes sont la plupart du temps cachés où personne ne le remarque. Boycott ( traduction Google)

Pendant la nuit des longs couteaux de 2016,  là ou on sabre, des meurtres ont lieu. La police n’a que faire des vendeurs de biscuits, trop occupée à légaliser la marijuana au Canada.

Comme disait mon ami libanais: « Celui qui ne fait vivre, tue ». Même Clint Eastwood ne peut rien y faire.

L’a(r)gent CouillardRésultats de recherche d'images pour « Couillard Premier mInistre »  (Premier ministre du Québec) s’en occupera. Comme disait le non célèbre Henri du quartier de Montréal: « C’est un Ohéro. »  Il ne savait pas lire, mais il travaillait à un salaire décent.

Fermeture de l’article 

Trident est une gomme à mâcher que Mondolez  a réussi à vendre en Chine. Une gaffe! Après qu’ils l’auront mâchée, ils voudront l’acheter… Ou s’associer…

Mondelez International

Gaëtan Pelletier

du groupe Monde à l’aise…

Simple comme une prière…

Image

16 symptômes de l’esclave

esclave

Gaspillage de la forêt québécoise

EXCLUSIF – Pour faire place aux futurs réservoirs du projet hydroélectrique de la Romaine, du bois coupé à grands frais par Hydro-Québec s’accumule près des chantiers. Des milliers de mètres cubes de bois se dégradent depuis trois ans. Comment expliquer ce gaspillage de la forêt québécoise?

Un texte de Anne Panasuk Twitter Courriel d’ Enquête À plus de 100 km de l’embouchure de la rivière Romaine, qui est en voie d’être aménagée pour produire de l’hydroélectricité sur la Côte-Nord, des montagnes de bois s’accumulent. De quoi remplir 1500 camions-remorques.

Le projet hydroélectrique de la Romaine est le plus gros chantier au pays. Dans une forêt intouchée, quatre réservoirs seront créés à la suite de la dérivation de la rivière. Le deuxième réservoir à partir de la côte, appelé Romaine-2, est le plus gros des chantiers : une superficie de 86 kilomètres carrés sera inondée.

Depuis la fermeture de la scierie de Rivière-Saint-Jean, le bois coupé, au lieu d’être transformé, s’accumule et se détériore. Hydro-Québec refuse de le rendre disponible aux résidents comme bois de chauffage, malgré les demandes du préfet de la MRC de la Minganie.

C’est un peu comme du cognac. Ce sont des arbres qui ont poussé très, très lentement. Et ça donne des propriétés physiques qui permettent de faire des produits de très haut de gamme.

Luc Bouthillier, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt de l’Université Laval
LA SUITE SUR Radio-Canada 

La fin d’un monde

ob_bed55496f96b58b798f2eb759b4afe4e_guerre-nature

Les scientifiques ont établi plusieurs scenario de fin du monde, de la chute d’un astéroïde géant à une invasion extraterrestre. Lequel vous semble le plus crédible?

Le plus probable, c’est celui qui est déjà là, ce qui est en train de se passer. Le réchauffement climatique, la pollution généralisée, l’érosion de la biodiversité. Nous sommes déjà plongés dedans. La question est de savoir jusqu’où cela va aller ? Ce qui est terrifiant aujourd’hui c’est l’augmentation de la température terrestre. Pourtant les gens vivent comme si tout cela n’existait pas. Si je me pose la question de savoir comment sera la Terre dans trente ans, et son habitabilité, je ne peux vous le dire.

Nous sommes dans une période de changement profond de tout ce qui touche la vie terrestre. Je crois que la vie continuera. La vie est très riche. Nous ne sommes pas en mesure d’éliminer la vie sur le globe. Mais quelles seront les adaptations, quelle sera celle de l’être humain ? C’est cela la vraie question. Les espèces qui durent sont celles qui savent s’adapter. source

– See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/astrophysicien-reeves-fin-du-monde.html#sthash.9ZUN1SIV.dpuf