Archives mensuelles : novembre 2014

Dwight Yoakam – Guitars Cadillacs

Typiquement américain avec un petit son nasillard et une prononciation parfois bizarre. Et deux accords: Un LA et un MI. Faut le faire… Et il faut le chapeau 🙂 .

Dwight Yoakam a joué dans un film magnifique QUAND LES CLAIRONS SE TAISENT de John Irvin, dans le rôle d’un « incompétent » paperassier sorti de l’école militaire, mais sans rien  connaître du …terrain.

Ce mal s’est répandu dans nos sociétés actuelles…

Publicités

Du temps où je jouais dans un band…

iranlovers:</p><br /><br />
<p>

**********************

On l’a fait auditionné, mais on ne l’a pas embauchée…

On aurait dû!

Manque de vision!

🙂

gp

La route vers soi (21): L’oeil du pirate

route-vers-soi

Avast ye, matey! In honor of International Talk Like a Pirate Day, invented in 1995 by John Baur and Mark Summers, we take a moment to reflect on some of history's most conniving pirates. Don't be a wayward minnow, now -- come walk the plank!

Les trois yeux de la connaissance

 

Les trois yeux de la connaissance , Ken Wilber 

***************************

Pour simplifier ce charabia des philosophes qui se parlent entre eux… en se comprenant, il s’agit ici de prendre conscience de l’obscurantisme moderne qui s’est fait arraché son troisième œil – l’intuition –  le religare   à « dieu », mais qui est en fait une capacité de connaissances autres que par la voie de la science née il y a quelques 4 siècles. Relier « dieu » à l’Homme ou les Hommes entre eux.  Sciences abusives et hautaines, qui ont transformé cette « vision autre » en sciences humaines. On a confié à la « raison charnelle », au cerveau, la voie de la lumière et des guides spirituels qui sont apparus au fil de l’Histoire. Ces guides restent maintenant coupés en des  allées totalement différentes: 

1- Les intacts qui parlent de spiritualité comme moyen de connaissance et qui pratiquent des formes de méditation pour ce « patrimoine spirituel » attaqué par les tenants de la « science ».

2- Les « déformateurs » de messages qui en font l’interprétation qu’ils …désirent. Et les guerres au nom des dieux… toujours plus grands.

3- Un outil de manipulation sociale falsifié par l’État qui prolonge sont pouvoir en provenance d’une certaine déité marquée  par un prolongement du pouvoir divin jadis donné aux rois et aux reines qui se disaient de descendance divine.  Cet appendice  se fait maintenant sous diverses cérémonies dignes d’une ignorance grossière et robotique. Comme si la cérémonie était l’acte…

Religare, ou relier l’Homme à Dieu, ou …relier les hommes entres eux. C’est la racine même de tout humanisme qui est l’action de la spiritualité. Il n’y a pas de religion sans humanisme. On ne peut pas blesser d’une main et soigner d’une autre. 

Le monde est ce que nous sommes 

Le monde est ce que nous sommes. Le monde n’est autre que vous et moi. Ce petit monde de nos problèmes, une fois élargi, devient le monde avec ses problèmes.

Nous désespérons de comprendre les vastes problèmes du monde. Nous ne voyons pas qu’il ne s’agit pas d’un problème de masse, mais d’un problème d’éveil de l’individu au monde dans lequel il vit, et de la résolution des problèmes de son univers, aussi limité soit-il. La masse est une abstraction qu’exploitent les hommes politiques, ceux qui ont une idéologie. En vérité, la masse c’est vous, c’est moi, c’est l’autre. Lorsque vous et moi et l’autre sommes hypnotisés par une idéologie, nous devenons la masse, qui demeure une abstraction, car le mot est une abstraction. L’action de masse est une illusion. Cette action est en réalité l’idée que nous nous faisons de l’action de quelques-uns, et que nous acceptons dans notre confusion et notre désespoir. C’est à partir de notre confusion, de notre désespoir, que nous choisissons nos guides, qu’ils soient politiques ou religieux. Ils seront inévitablement, par suite de notre choix, la proie à la confusion et du désespoir. Ils peuvent paraître sûr d’eux et omniscients, mais en vérité, comme ce sont des guides de ceux qui sont désorientés, ils doivent l’être tout autant, sous peine de ne plus être leurs guides. Dans le monde où dirigeants et dirigés sont désorientés, on ne fait, en suivant un modèle ou une idéologie, consciemment ou inconsciemment que faire naître d’autres conflits et d’autres détresses. Krishnamurti

Nous connaissons tous  l’idéologie actuelle des masses… La manipulation du cerveau humain, de par la propagande et le pouvoir de l’argent, de l’ignorance des dirigeants et de l’orientation « scientifique » et complexe des modèles de citoyens. L’être humain n’est pas seulement dépossédé de son « troisième oeil », mas il est sculpté selon les besoins des États liées à l’arnaque économique mondialisée dans des disputes et dissonances qui non seulement « étouffent » notre capacité et notre pouvoir d’avoir éveil de par le troisième œil, mais  nous rendent étrécis et  esclaves  en nous  amputant  de cet œil et notre pouvoir de penser.

Pouvoir de dépenser sans pouvoir de penser.

Oui, le monde est ce que nous sommes,mais Krishnamurti a oublié qu’à force de marteler, de contrôler, nous sommes devenus ce que le monde est. Et la capacité d’échappatoire à ce nivellement des pensées, des soi-disant sciences ( toujours au service des possédants , – désormais multitude et enfouis sous les  routes occultes et innombrables – ( elles sont légions), est une tâche de plus en plus ardue. Une guerre à finir entre le peuple, les dirigeants économiques , et les faux dirigeants-marionnettes.

L’amputation 

Quelques siècles auront suffi pour éteindre un œil. Suffisamment pour ne pas voir nos chaînes. Le ballonnement incessant d’une « culture » d’avoir, de bonheur par l’avoir, – que ce soit par un titre, une mission, un rôle – a placé l’individu sur un trône virtuel: on cultive le roi des rois. Et quelle belle illusion! Puisque personne n’est rien sans les autres, la plus belle réussite de toutes les sciences est la foi… La foi de l’un sans l’autre… Comme si le poisson n’avait pas besoin d’eau!

Résultat

Le monde actuel s’enlise dans sa culture de perdition. Mais il l’ignore… C’est un athée croyant au « système ». Il vit de la durée d’une bonne voiture, puis il est démantelé et enfoui sous terre. Une machine. Une infime roue dentelée dans une méga-machine délirante.

Le monde est ce que nous sommes, disait Krishnamurti. Il avait raison… Nous sommes la petite pièce des ratés de la mondialisation en train d’étouffer toute réelle vie. Pour le profit…

On a sans doute voté pour des pirates qui ne savent que reproduire des pirates…

Gardez un œil, et le bon… Du moins celui qui vous reste…

Gaëtan Pelletier

30 novembre 2014.

T’es belle

T’es belle comme un miroir
Émietté au fond de mon tiroir
Quand je t’ouvre, je m’ouvre
T’es mes peintures, mon Louve
 
J’essaie toujours de te maquiller
À coups de baisers
Je lippe ci, lippe là
Un tout ti voyage dans l’eau de là
 
On est humides jusqu’aux océans
Le ruisseau à boire avec des gants blancs
Je danse dans tes yeux aux pas de mes regards
Les doigts en lunette pour mieux te voir
 
Gaëtan Pelletier
Janvier 2013 

Hiver

Il pleut des frissons blancs
Le ciel se couche d’un matelas
La pluie s’est endormie
Dans ses cristaux figés
Sous les réverbères s’agitant
D’un  ballet, un chœur de givrures
Comme dans nos rêves d’enfants

Le vent chante et vrille  sa musique
À l’instrument d’un hibou invisible
La gifle et la claque
Bat de branches
Bat la cadence
Tout craque en ces cadences

L’hiver est une église
Aux vitraux de gelures frisées
Les âmes s’abritent un peu
Elles se recueillent dans le glacé
Suspendues, aux maisons enfermées
Un temps pour les murmures
Un temps pour les silences
La musique des étés
Souvent elles  attendent
Il pleut des frissons blancs
Comme la beauté des âmes des enfants
La pluie s’est endormie
Et nous aussi…

Gaëtan Pelletier 9 janvier 2012

Tchernobyl: la ville fantôme filmée par un drone

1986

 

Articles en relation:

https://gaetanpelletier.wordpress.com/2012/08/31/tchernobyl-la-fin-dun-monde/

Paganini et Sarah Chang

Génial, mais un peu pompeux par endroit…  Mais pour ceux qui aiment le grand cirque du violon…  C’est  à la limite de la technique et de la beauté…

J’ai de la crème fouettée dans les oreilles!

OVATION!