Archives mensuelles : novembre 2019

Imagine…

Ce n’est pas pour hier ni pour demain. C’est nous qui payons les armes…

GP

Image

Bientôt dans un cinéma près de chez-vous

L’art des amérindiens de la conservation des bleuets

Photo de Musée de la Neufve-France.

PÂTE DE BLEUETS (OSEKWAN) Pour conserver les bleuets, les Amérindiens les font bouillir une heure ou plus, jusqu’à ce qu’ils soient épais. Le feu doit être très bas et l’on ne doit pas utiliser de sucre, seulement un peu d’eau qu’on doit ajouter un peu à la fois. Lorsque les fruits forment une pâte, on les place dans un récipient en écorce de bouleau en forme d’enveloppe et on les laisse ainsi sécher au soleil. Parfois les baies pouvaient aussi être fumées. La pâte de bleuets se conserve pendant des années et ne perd jamais sa saveur ni sa couleur. Toutes les baies peuvent être ainsi conservées sauf les fraises.

Le tueur de forêts

Image

Manif

Photo de Simon Tremblay.

Amérindiens et séchage de poissons

Photo de Musée de la Neufve-France.

Amérindienne devant son tipi avec des poissons en train de sécher sur des perches. Lac des Bois, Minnesota, 1912. Photo de Carl Gustaf Linde.

Le chant du cygne