Le SDF mondial

Nous voilà des SDF mondialisés

On attend au coin des rues d’État

Les bien lavés, les bien rasés

Ils nous jettent leur monnaie

Ce qui reste, comme la mélasse après le sucre blanc

Délavés, écorchés, yeux océanés, salins

Je suis le repas d’un vorace bas

Un requin élimant, allongeant ses dents

Dans ma petite barque de pauvreté

J’ai les os comme des mannequins de société

Un chien m’enterrerait si j’avais une terre pour me faire manger

Là où je suis, là où nous sommes

Une âme entre deux pains blancs

Sandwich de calculs sociaux

Blanchis à la chaux

Dachaux

Da

Il n’y a plus de mots pour les amours

Les déchirés, les tours des tourneurs de tours

Je m’ennuie de Brel, de Ferrat, de Baudelaire

En Rimbaud déchiqueté et solitaire

Je suis-nous sommes- déjà mort and more

Fricassée broyée, biscuit vert

Laissez vos âmes à la maison

Apportez vos bras, vos cerveaux, votre raison

C’est la danse des connards, plouf! plouf!

Sur la rue-Terre, toute asphaltée

On détruit de par les guerres

Les enfants déchirés

Plus de pays, plus d’âme

Nous sommes une ration riche sans nation

Partout, un écran plat,

SDF

Sous Des Fous

6,999 milliards de sauvages à traiter

Comme une peau bien rincée et séchée

En corps et encore

Dans la bijouterie du futur bien orné

Puis un jour, un jour de pluie, un jour de puits

On nous jettera comme un plastique de sac

À la mer du cosmos, trop grand pour la boîte à outils d’un gamin désâmé

Continuons de danser, nous somme les pieds

De ceux qui ont la tête bien arrachée

Dansons, dansons, les souliers sont fournis

Chaussés aux dents déchaussés

Riant, affriolés, dormeurs de Vals

À force de fleurir les balles

Nous dormons, ZZZZZZZZZZZ

Tout va bien

La cérémonie est belle

La Terre est une tombe ronde

Bientôt la beauté sera enterrée

Et les assassins avec celle-ci

Tout est beau! Tout est beau!

C’est écrit dans les journaux

Gaëtan Pelletier

22 janvier 2013

3 réponses à “Le SDF mondial

  1. Pingback: Le squelette des révoltés | LA VIDURE

  2. Pingback: Le squelette des révoltés | LA VIDURE

  3. Pingback: Le squelette des révoltés | CentPapiers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.