Archives quotidiennes : 3-mars-2022

Tuer ne sera jamais une cause

guerre

Tuer ne sera jamais une cause.  Vous avez un mort chez vous? Ils vous envoient en tuer trois. Ils disent que c’est « justice ». Et  les trois, des enfants abîmés, massacrés, déchirés  n’ont jamais su ce signifiait le mot guerre. Si vous voulez la paix, ne la demandez pas par écrit. Ne téléphonez pas pour l’avoir, on vous dira : faites le hun pour parler à notre « représentant ». 

Quand un enfant risque de se blesser avec un jouet, on le lui enlève.

Et lorsque les enfants aux cheveux blancs règnent sur le monde, ils vous utilisent comme si vous étiez un « héros » de jeu électronique: pour eux, vous n’avez pas de réelle existence. Mais leurs enfants, oui. Ils ont les yeux trop courts, mais  ils ont des armes. Et personne ne leur enlèvent. Ils sont considérés « nécessaires ». Les enfants aux cheveux blancs, autant que les armes.

On aura la paix le jour où les peuples se résigneront à considérer qu’il faut désarmer une planète.  Ce jour-là, on pourra respirer et mourir dans un lit et non pas en pièces détachées. Surtout pas brisés de l’intérieur par la peur, l’effroi d’être un citoyen-cible pour armes sophistiquées.

C’est là un rêve.

Quand les hommes vivront d’amour
Il n’y aura plus de misère
Les soldats seront troubadours
Mais nous, nous serons morts mon frère
Dans la grande chaîne de la vie
Où il fallait que nous passions
Où il fallait que nous soyons
Nous aurons eu la mauvaise partie

Raymond Lévesque

Gaëtan Pelletier

Tal Ben Ari – For a new dream