Archives quotidiennes : 25-février-2020

Souvenir

 
C’était un soir en mai
Elle se dressa  armée
De  mains frissonnantes
Et d’un  parfum camouflé
Sous une robe enlevante
 
 
 
 
 
Picotée des joues, d’un pourpre brûlé
Des lampions s’allumèrent jusqu’au ciel grésillé
C’était un soir à  faire la chasse aux   souffles
Collés comme des vagues dans un brou  de  soufre
 
 
 
 
 
Dans les    parfums des champs habillés
Par les fleurs, par l’effleure
Sur le siège arrière d’une voiture sans lueurs
Silencieuse, en dormance le long  d’un vieux quai
 
 
 
 
 
Elle avait amené ses doigts argentés
Et la mer essoufflée  chuchotait ses vagues
Par la fenêtre entrouverte de nos divagues 
 
 
Le long d’un vieux quai,  nos buées 
De sauvetage givrèrent les  paysages
 

Gaëtan Pelletier

 Circa 1988