La putain à roulettes

C’était un soir en février 2048 et notre homme, en manque, commanda une pizza et six bières.

Il sortit de son placard une poupée d’amour avec qui il entreprit une relation sexuelle. Elle était quasiment réelle et satisfaisait non seulement toutes ses demandes mais devinait d’avance ce qu’il désirait, la poupée étant reliée à un algorithme fin finaud (sic) détectait de par sa peau maintenant nue tout ce dont il avait envie. Le nouveau modèle avait même la capacité de se transformer visage et corps en une cinquantaine de vedettes du grand écran passé ou futur. Au moment où s’imaginait faire l’amour avec Marilyn, la poupée changeait de forme et chantait la chanson pour le célèbre président. Même les torsions de son corps allaient de pair avec ses désirs au moment précis où une pensée jaillissait de son esprit.

Notre homme était dans tous ses ébats pendant que la pizza cuisait dans le four. Il testait sa nouvelle poupée. Il faisait exprès de passer d’un fantasme à l’autre pour bien voir si elle réagissait au dixième de seconde.  Et lorsque qu’il sentit monter en lui le sperme qui allait le faire éjaculer. La poupée s’éteignit, prit un format cubique et se transforma en valise quittant rapidement l’appartement sur ses roulettes.

« Votre abonnement est terminé. Veuillez contacter votre vendeur.  »

Essoufflé, il chercha son portefeuille pour insérer la carte qui pouvait faire revenir la poupée électronique, mais il constata que son portefeuille avait été vidé de toutes ses cartes de crédit.

Il décida de se rhabiller.

Il n’avait plus de vêtements… La poupée ayant tout emporté.

© Gaëtan Pelletier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.