Le balai devant sa porte

 

 

L’humilité est la voie d’accès la plus rapide et efficace vers la sagesse.

Elle n’est pas naturelle chez l’homme, qui est un dieu, il doit faire un effort pour atteindre l’humilité.

Je crois que la dégénérescence de la civilisation est le fait d’un manque d’humilité individuel qui a connu un succès social inconséquent, que tout le monde a voulu imiter. Il s’agit de celui des maitres de maison dont les servantes servaient à dissimuler les crasses. En vérité, les personnes de ménage connaissent mieux que quiconque les secrets de l’univers. En nettoyant les crasses des autres en plus des leurs, ils accèdent à un niveau de spiritualité inégalé. Ils connaissent le cœur des hommes, leurs faiblesses, et leurs et leurs défaillances. On peut tout savoir de quelqu’un en examinant les crasses qu’il laisse. L’homme sage lui ne laisse aucune trace.

Il y a que d’être servi est devenu un signe de richesse inexplicable, que je qualifie d’inconséquent parce qu’il ne prend aucune mesure de l’état dans lequel le monde allait se retrouver quand tout le monde désirerait cela.

Il y a que, dès leur plus tendre éducation les gens acquièrent des mauvaises habitudes et évitent d’expérimenter ce qu’il y a de plus important et élémentaire dans l’univers, qui est la loi de l’équilibre. On ne leur apprend pas dès l’enfance, que quand on fait, on défait, quand on déplace, on replace, quand on salit on nettoie, quand on dérange on s’excuse, que dans chacun de ces binômes l’un autorise l’autre, et ils n’accèdent pas à l’étape suivant de cette réflexion qui consiste à voir qu’en terme général, ce que les uns uns font, les autres doivent le défaire, et réciproquement quand quand on défait ce que d’autres ont fait, on obtient un crédit positif qui peut devenir une réelle richesse.

Que quand on accepte de subir une conséquence qui n’est pas celle de nos propres actes on soigne le monde, et on le prend à sa charge, là où ceux qui génèrent des crasses ne font que s’en décharger, et s’éloigner du monde. Ils se perdent.
DAVY

Lire la suite :

Source: source indétectable, adresse avec probable virus

2 réponses à “Le balai devant sa porte

  1. Le lien pédale dans la semoule…
    Amitiés
    Gene

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.