Archives quotidiennes : 6-août-2018

Image

Évolution

2079: Je suis repas

 

https://i0.wp.com/blog.gagny-abbesses.info/public/Carrieres_Saint_Pierre/2010/27022010/beauzet_terrier_renard_1.jpg

ANNONCE: Terrier pour humains à vendre: 1,233$ millions. Cause: décès. 3X4 mètres. Pouvant loger 6 survivants.

___________________________

Depuis 2048, les habitants de la Terre avaient migré sous la couche terrestre pour échapper à la chaleur qui s’installait de plus en plus.

La famille Desmarais avait acheté une ancienne mine abandonnée dans le nord du Québec. L’hiver, la température se maintenait à la normale: 38 degrés à l’ombre… Mais il n’y avait pas d’arbres.

L’appartement était luxueux, comprenant 3 chambres, une salle de bain et un petit cinéma maison alimenté par une batterie de voiture et un transformateur à courant continu.

Trois garde du corps étaient logés dans trois cylindres, à 20 mètres sous terre, payés en victuailles. Toute la ville de Montréal avait déménagé dans les anciennes installations de métro et d’autres corridors ajoutés. Mais tous attendaient pour migrer vers le Nord, assoiffés et affamés. Là, sous ce qui restait d’eau, il y avait encore des animaux vifs et vivants.

Chaque jour on triait au hasard une cinquantaine d’enfants, de femmes et d’hommes pour un voyage vers le pays de l’espoir.

***

— On peut sortir?

— Oui, il ne fait que 59 degrés.

Alors, toute la famille prit congé ce jour-là, allant se promener vers le Lac Séché. En route ils rencontrèrent quelques braves qui migraient vers le Nord. Le groupe regardait, esbaudi, le Van se déplacer sur la terre séchée parsemée d’oiseaux morts et de bêtes sauvages, la plupart vivant dans des terriers.

Armées d’un fusil, un des membres de la famille abattit un renard qui s’apprêtait à entrer dan son terrier.

On hurlait de joie.

— On aura de la viande ce soir, Yes!

Le trajet du retour dura une heure. Ils éviscèrent la bête et découpèrent les parties les plus délicieuses.

— Nous aurons de la laitue fraîche en provenance du Grand Nord et quelques pommes de terre.

***

Dans son périscope, le premier gardien, aperçut des silhouettes se dirigeant vers le château souterrain. Mais il n’arrivait pas à compter le nombre de créatures qui se dirigeaient vers eux, car il arrivait souvent que certains faisaient le détour de peur d’être abattus. Les Desmarais n’avaient rien à manger, mais ils avaient de l’argent et des armes. Au moment où il s’apprêtait à actionner la manette qui ferait grimper la nacelle du tube, un phénomène se produisit : un déluge de feu investissait le tube et la température du cylindre grimpa soudainement, envahi de flammes. Il tenta de communiquer avec les trois autres nacelles, mais sans succès. Il vit toutefois sur le petit écran,  une tête brûler, tordue, dont la peau se liquéfiait : Juliette.

— Juliette, mon amour! Répond-moi.

Les belles lèvres de Juliette commencèrent à gonfler, à boursoufler, et ses sa camisole réfrigérée fondit.

Il eut le temps de prendre son Walkie-talkie pour parler au groupe qui, il le savait, s’approchait.

— Je vous avais dit, les gars, de ne pas toucher au tube numéro 3. Juliette, mon amour, est de garde.

— Tu travailles pour eux, tu es aussi responsable qu’eux. Crève.

Et les deux amants fondirent sous un déluge de feu, l’arme la plus facile à trouver en cette année-là.

— Alors! On va manger Roméo?

— Je pense que tu as exagéré sur la dose : il n’est pas cuit, il est séché.

— Pas très important.

Ils se dirigèrent vers l’entrée de la mine et actionnèrent la combinaison qui ouvrait la porte.

En descendant le long corridor, ils se retrouvèrent devant la porte d’un élévateur opéré par 6 employés.

Lorsque la porte de la salle à manger s’ouvrit, la famille Desmarais, estomaquée, eut à faire face à une cinquantaine de personnes en loques, puants. Ils restèrent silencieux et le visage tordu de peur.

— Il y a bien 60 employés ici?

— Oui. Vous voulez du travail?

— Non. On est des mangeurs d’aristocrates… La meilleure chair en vogue ces temps-ci.

Ceux qui mangent du renard périront par le renard.

… Bonne nouvelle, mes amours. On a de la viande fraîche pour quelques semaines. Et gageons qu’ils ont du vin quelque part dans une galerie. Une galerie sans doute ornée des œuvres des grands peintres de ce monde. Et pas des copies…

On sortit le père Desmarais pour l’embrocher et le faire cuire à feu lent : 12 minutes.

***

Pendant qu’ils mangeaient, sur une longue table, deux gardiens avaient enfermé  le personnel dans une pièce désormais nommée El Frigo.

— Ils n’ont jamais compris que pour prolonger sa vie on doit garder ses proies vivantes. La viande se mange mieux quand elle est abattue quelques heures seulement avant le repas. Le porc a disparu de la surface de la terre, mais pas l’homme… Enfin! Il en disparaît quelques uns chaque jour. Pour une fois qu’ils servent à quelque chose.

© Gaëtan Pelletier, 5 août 2018