L’attache involontaire

beauté

On s’attache à cette vie, parce que sans doute nous en sommes les constructeurs.

On s’attache à la beauté parce qu’elle n’est que le reflet de ce que nous avons conçus.

Par la mort, – que nous craignons tellement-, nous oublions les quelques cellules desquelles nous sommes nés.

Il est bien d’oublier, sinon la vie ne serait pas ce charme et cet emportement qui nous caractérise.

Rien n’est précis, rien n’est clair, rien n’est fixe, rien n’est beau que par nos appréciations personnelles.

La laideur détermine la beauté des uns.

Le sens de l’Univers est un point d’interrogation qui se demande ce qu’il fait dans une phrase.

Si la vie avait une réponse fixe au « mystère de la vie », ce ne serait pas la vie. Puisqu’elle bouge et échappe, comme dans un jeu de cache-cache.

Nous sommes totalement, TOTALEMENT responsables de cette vie. Mais nous voudrions bien un dieu ou un diable pour lui refiler la facture de nos malheurs.

Gaëtan Pelletier

Publicités

3 réponses à “L’attache involontaire

  1. jacqueline depradeux

    le sens que chacun donne au mot dépend de son état de sidération au mot
    jacqueline
    il porte le jugement des humins
    qu’est ce que beau !!!!!à part une vibration

  2. Superbe !
    Je le relaie demain sur les AZAs.

    Amitiés
    Gene

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s