Le livre

 

235-Bougie temps qui passe_maxi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je suis à lire un livre
Les premières pages sont déjà fripées
Chaque jour j’en tourne une
Chaque jour elle me retourne
Je suis surpris, inquiet
Que va-t-il se passer ?
Parfois je suis déçu
Parfois emballé
Certains passages sont si bons
Mais d’autres si moches que je laisserais tomber…
 
Lentement le portrait se trace
Qui est le héros, qui est le lâche ?
Dieu ou diable, savant ou minable
Je tourne et tourne sans cesse les pages
Las, emporté, triste, gai ou sage
 
Tout est si compliqué
Ai-je sauté des passages ?
Je retourne en arrière
Pour reprendre les images…
Le héros, le héros, sans cesse voyage
Sur un calendrier en tournant les pages
 
C’est ma vie, une autre tranche lirai demain
Dans l’espoir de ne pas voir le mot « Fin »…
 

Gaëtan Pelletier , Novembre 2008

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s