À la rechercher du temps couru

Une image d'une coureuse. Banque d'images - 22868441

Crédit image    Fr.123.rf

 

SPORT EXPRESS. Des chercheurs de l’Université McMaster à Hamilton (Canada) ont démontré, dans une étude publiée dans PLOS One, qu’une seule minute d’exercice très intensif, comprise dans une session d’entraînement de 10 minutes, avait autant de bénéfices pour la santé cardiovasculaire que 50 minutes d’exercice d’intensité modérée. Science et Avenir

***

À ma sortie de l’université, « pendant l’autre siècle », comme disaient mes élèves, j’étais si peu en forme que j’ai alors décidé de me mettre au jogging. Très à la mode à l’époque. En comptabilisant mes heures, j’ai dû perdre plusieurs années de ma vie à courir. Mais on perd encore plus de temps si on se met en forme pour travailler pour broyer le stress de « l’ère moderne ».  On est tous en format « parkinson »… Des agités soubresautant. Comme des petits drapeaux qui claquent au vent pour leur pays.

La course, c’était pour le corps… Alors, je me suis mis au yoga. C’était pour l’esprit.  En fait, pour les deux.

1 minute qu’ils disent… Soit!  Le reste doit être pour l’État et pour l’accaparante et désastreuse mondialisation. Qui sait si vos sueurs ne vont pas à l’achat d’armes se dirigeant vers la Syrie? Ou autre pays charmant qui n’ont pas de place dans les bulletins télévisés. Les guerres orphelines… On n’a pas le temps d’en parler.

 Il n’y a toutefois rien de nouveau dans cette découverte : la NASA, il y a 20 ou 30 ans, cherchait un moyen de mettre ses cosmonautes en forme. Ils découvrirent avec stupeur et contentement que dix minutes par jour d’exercice intensif était aussi avantageux que 50 minutes ou 60.  Le but était de ne pas perdre de temps…

Perdre son temps

Mes grands-parents perdaient un temps énorme. Ils vivaient d’une petite ferme, et l’hiver ils jouaient aux cartes le dimanche, puis le reste de la semaine ils marchaient dans le village. ILS NE TRAVAILLAIENT PAS. De vrais salauds! Ne te demande pas ce que ton pays peut faire pour toi… Mais c’était l’hiver. De longs hivers rigoureux. Et l’hiver les choux ne poussent pas.  On les enfouissait dans le caveau. Ainsi que les pommes de terre.

Le sagessarium 

La sagesse et la profondeur de la prise de conscience de la relativité des choses finit toujours par vous rattraper. À moins d’être politicien ou avocat…  Alors, perdre son temps n’a plus de sens puisque la vie ne se compte pas en temps mais en plaisir, tout infimes qu’ils peuvent être. On a compris que ce n’est pas le moment qui vous emprisonne, mais c’est vous qui savez prendre celui qui passe.  Ainsi, marcher une heure dans les bois, regarder les oiseaux, voir les branches se courber par le froid, écouter une vieille chanson qui vous renvoie à votre jeunesse, devient un art de vivre. Et vivre  se situe dans cette partie de visible et d’invisible. Car entre le cordon ombilical et la terre, il faut bien saisir que le cimetière est rempli de gens qui y ont couru.

C’est ainsi que les sages finissent par enfin vivre: en ne faisant rien qui ait un but. Là où tout est amusement, ce nain du bonheur… Mon grand-père suait tout l’été pour que son jardin pousse. Ils s’arrêtaient le dimanche parce que c’était défendu de travailler. Ils s’endimanchaient pour aller voir Jésus et après la messe, ils perdaient un temps fou à parler avec les voisins qui vivaient à 4 ou 5 km.

Aujourd’hui, on pédale sur une bicyclette stationnaire pour se rendre au bourreau…  On cultive son corps pour qu’il soit performant et qu’il pousse… En terre, rien ne pousse…

Gaëtan Pelletier

P.S.: Dédié à Henriette et Joseph ainsi qu’à Thomas et  grand-mère  Lord.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s