Le foie de John Nash

Vieux

Si vous voulez vivre longtemps, vivez vieux.  ( Erik Satie) 

++++++

Dans un grand supermarché, une vieille dame,  poursuivant sa vie sur une cane,  ouvrit les yeux sur un emballage de veau: 72.99 $ le kilo. Elle écarquilla ses yeux ridées mais toujours foudroyants de lueurs et demanda au boucher si sa vache n’était pas à vendre.

Puis elle ajouta:

 » À ce prix-là, monsieur, si vous l’avez debout, je vous dirais qu’elle vaut plus que le prix de ma maison. En 1956, on l’a payée 5,999$. »

Comme disait San-Antonio : « La Fontaine était un homme affable ». Mais pas le boucher… Avec ses moustaches garnies, il regarda la dame comme si elle était déjà morte.

 » Ça se voit que vous êtes boucher, vous avez du sang dans les yeux. Mais bon! Tous les bouchers que j’ai connus avaient le teint comme des couchers de soleils…

– Vous savez, Madame, les prix grimpent…

– Sauf les télévisions… Le dernier, un écran plat de 55 pouces que mon mari m’a acheté, ne fait qu’une chose: grossir la bêtise humaine. Avant, on entendait les gens qui parlent, maintenant on les voit comme si on était parmi eux. Ils parlent tous les jours comme s’ils avaient quelque chose à dire. Ils disent que ce sont des « idées ». Et ce sont des spécialistes. Heureusement que je ne me suis pas spécialisée en rien. Sinon je serais la conne que vous voyez dans vos yeux…  Et cette télévision, vous savez quoi? Il l’a payée  moins cher cet appareil  qu’un jarret de veau. Vous trouvez ça normal? Vous savez, Madame, nous ne sommes plus en 1956…

–  La viande n’était pas emballée dans le plastique… Ni les gens qui commentent à la télé.

–  Il a été gentil votre mari… Un bel appareil, vous ne trouvez pas?

–  Ouais! Il me l’a achetée  juste avant de mourir. Et ça m’a coûté 8,000$ pour l’enterrer. C’est moins cher enterrer une maison qu’un mari… Et le coffre coûtent les yeux de votre tête.  Vous allez me dire que c’est le progrès, mais en fait c’est qu’avant personne n’investissait dans les veaux: on le prenait dans le champ, on le tuait, et on engageait des bouchers à gages pour le dépecer…

Le boucher, exaspéré:

– Vous en voulez ou pas?

Elle esquissa un sourire tout doux et …

– Je vais jouer à la théorie de Nash. Vous savez, quand  4 gars veulent séduire la plus belle  des 5 filles, ils perdent au jeu parce qu’ils trichent. Ils trichent sans dire aux autres qu’ils trichent. Alors je vais prendre du foi de porc… C’est laid, noir, visqueux, mais c’est là qu’est entreposé ce qu’il y a de plus riche dans l’animal. Et personne n’en veut…  C’est peut-être aussi ce qu’il y a de pire si on a traité l’animal par injections de produits de toutes sortes pour le garder en santé ou l’engraisser.

 » Bonne journée, Monsieur »

Gaëtan Pelletier

Merci à John Nas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s