Les bottes à bottox

bottes

Moi, mes souliers ont beaucoup voyagé,
Ils m’ont porté de l’école à la guerre
J’ai traversé sur mes souliers ferrés,
Le monde et sa misère.

Félix Leclerc 

***

Au Canada, trouver une bonne botte, c’est comme chercher une aiguille dans une botte. Il en faut des chaudes, confortables, à l’abris de l’humidité, etc. Mais grâce aux perturbations climatiques, il se pourrait que la botte devienne de moins en moins nécessaire. L’automne a été tellement prolongé, que la plupart des québécois ont marché en souliers jusqu’à Noël. Du jamais vu… À moins d’être aveugle….

Le climatologue, Shaipa Shilfrabo est toutefois en train de se contorsionner les neurones à savoir si, à l’avenir, les canadiens pourront pratiquement se passer de bottes. Mais au niveau du commerce international, les « bottofiles » adeptes de la motoneige, devront réduire leurs activités à 6 semaines par an: du 10 janvier au 20 février.

 » Ce sera le déclin total de l’industrie touristique de l’amour de la neige », a déclaré Shaipa Shilfrabo. Restauration, touristes, ventes de souvenirs, trafic aérien, tout pourrait faire sombrer l’économie liée au froid.

« La botte, c’est le ski, c’est la marche, c’est la raquette », ajouta SS.

« Et qu’en est-il de l’avenir? »

« Les usines vont s’adapter: on vendra une gauche usée pour simplement remplacer à moindre prix, dans une perspective d’austérité.  »

 » Prenez mon cas, Monsieur Shilfrabo… Je marche 5 kilomètres par jour pour me garder en bonne santé…

« Oui, mais dans la neige, les bottes s’usent moins…  »

( celle-là, je n’ y avais pas songé, il vaut mieux couper ici un bout de l’entretien)

 » Oui, c’est vrai… »

« Vos bottes, ce sont vos pneus… Mais je connais une usine en Chine qui s’est mise à fabriquer du Bottox »…

« Pardon? »

« Oui, du Bottox. Il s’agit d’injecter du caoutchouc chaud dans la semelle pour la regonfler et garantir un usage prolongé d’un autre hiver. Cela en réduira le prix… »

« Mais je vous dis que nous n’en aurons plus besoin… Ou moins… La botte risque de disparaître dans les années à venir… N’est-ce pas?

« La botte d’usage… Il restera toujours la botte sportive… Croyez au progrès de l’humanité, Monsieur le journaliste. L’industrie sait comment s’adapter à tout.

Il esquissa un grand sourire niais de vendeur de souliers:

« … Vous ignorez qu’on pourra désormais construire des botte froides, avec un système climatisé pour marcher durant les jours de chaleurs intenses. Et avec ça, une tuque climatisée…

 » J’espère qu’on aura des sous-vêtements glaciers »…

Il éclata de rire….

Puis j’ai ajouté:

« Ne vaudra-t-il pas mieux se promener pieds-nus? Et s’adapter au climat nouveau?

« Bonne question! Mais si le sol se réchauffe, vous allez souffrir ».

« … Je suis perplexe… Je me vois avec des bottes, une tuque, des mitaines, des sous-vêtements, en train de me promener sur une plage. Ça ne fait pas trop sexy… »

Quand il arbora son sourire niais et qu’il plissa des yeux, j’était agacé… Plus qu’agacé…

« Supposons qu’on veut avoir l’air de quelqu’un des années cinquante, fringant sur une plage, et que…, c’est gênant à dire, mais je préfère avoir l’air sexy plutôt que débile avec des morceaux qui sont inconvenants aux paysages….

« Eh! ben! On a tout prévu, mais j’aimerais que cela reste entre nous. Nous sommes présentement à mettre au point une botte interne, fabriquée d’un mélange de tissus humain et de peau de renne…  »

J’en ai perdu mon lapin… Je suis sorti en hâte, prétextant un rendez-vous galant. J’étais en effet un gars lent…

***

Deux jours plus tard, le Dr SS, traversa la rue pour aller se chercher un beignet et un café en face de sa demeure. Bang! Il fut frappé et mourut sur le coup, nu, chaussé de ses bottes d’été.

J’ai alors écrit mon article, mais en omettant bien des détails, et je l’ai intitulé:

« Un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour l’humanité »

***

Gaëtan Pelletier

Publicités

Une réponse à “Les bottes à bottox

  1. Ouiiiii ! J’ai entendu qu’il faisait 14°C à Montréal… presque plus chaud que par chez nous, mais bon ! Nous profitons de l’inversion des températures et cela dû au smog. Donc il fait plus chaud en montagne qu’en plaine.

    D’où la question : que faire de toutes ces installations de ski qui ont défiguré nos montagnes ?!

    Chaudement
    Gene

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s