Le cordonnier et l’intellectuel

Cela faisait deux mois que cet universitaire philosophe, prof à la faculté de l’Université Laval, souffrait d’une douleur au pied.

Il consulta un médecin. Sans résultat

Un acupuncteur. Sans résultat.

Un physiothérapeute : nil.

Un psy.

—   Cela se produit-il après ou avant de faire l’amour?

—   Oui. Ben… Les deux…

—   Alors c’est à cause de cela.

—   Ah!

—   Vous êtes traumatisé. Nous allons vous hypnotiser pour en trouver la cause.

Deux séances par semaine pendant un an.

Puis il revint en disant qu’il n’était pas guéri.

—   Bien sûr. Je trouve les causes, mais c’est à vous de vous guérir.

Facture : 3,843$.

Puis un jour il buta contre un trottoir et brisa ses souliers de 450$.

Il alla chez le cordonnier.

Le cordonnier colla la semelle et vit un petit clou près du talon.

Bang! Un coup de marteau.

—   Combien?

—   Bof! 50 cents.

—   50 cents? Mais comment pouvez-vous vivre bien ainsi?

—   Un cerveau ça s’use plus vite que les souliers, fit remarquer le cordonnier en souriant.

Il ressortit de l’atelier et se mit à marcher en hâte vers sa demeure.

Il avait envie de sa femme… Ils firent l’amour.

Il se sentit si bien que quelques heures plus tard il envoya un chèque de 2000$ au psychologue, avec quelques mots :

« Merci, je n’ai plus mal aux pieds».

Gaëtan Pelletier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s