Le pernicieux tout petit suicide planétaire

Johnnie est le mécano de la locomotive appelée la « General » pour la Western and Atlantic Railroad. Lorsque la guerre de Sécession éclate, Johnnie a toujours du mal à choisir entre son train et Annabelle Lee  , Le mécano de la « Général » Buster Keaton 

On peut rêver… Les pays sont défibrés par les oligarchies financières mondiales. Et cela ne cessera pas tant qu’on aura pas « exterminé » la  faim dans le monde. Alors, on peut encore rêver parce que le but n’a jamais été de l’éradiquer mais d’en profiter. Elle est jolie la minuscule feuille avec la tour Eiffel. Personne ne remettra le charbon sous terre, ni les autres « énergies » fossiles. Les buveurs d’eau Nestlé auront beau faire une grande cérémonie et signer des accords, ils apprendront qu’on ne sauve pas la Terre. La Terre se débarrassera de l’homme. Un peu amochée. Mais la Vie se reconstruira quand tous les destructeurs hypocrites seront exterminés. En attendant, on peut toujours écrire des livres, s’adonner à l’art, se laminer en vedette sur un écran de télévision. Tout ça n’est que cérémonie. Tous les États ont les mains liées par l’oligarchie dirigeante sniper. Et, malheureusement, on n’en sortira pas. À l’encontre de Keaton qui retrouvera sa fiancée, on aura choisi la locomotive. La machine qui ne s’arrête jamais. Car – comme disait Desjardins – « Quand on est la loi, on ne peut être hors-la-loi. 

C’est simple: les esclaves n’ont pas ni la connaissance de la liberté, ni les moyens de la redonner aux peuples. Ni de renverser l’état actuel de ce monde qui n’est qu’un point dans l’Univers. Les esclaves qui nous dirigent n’ont que des titres. Alors, allons demander à la Reine d’Angleterre de « refaire le monde ».

Comme dans un théâtre, un beau théâtre, la pièce reste mais les acteurs passent. Et la pièce est dépecée chaque jour.

On va jeter les océans avec le bébé humanoïde…  Et ça, c’est un charme discret d’une bourgeoisie cupide, sorte d’araignée qui a vite compris qu’il fallait diviser pour régner. Il suffisait de démembrer les États et les hommes. Et de « blackmailler » ( faire chanter) les dirigeants qui sont devenus des Don Quichotte en lutte contre des moulins qui produisent trop vite de l’argent.

Le capital aura eu raison de tout. Mais on ne saura jamais pourquoi… On sait qu’il est bête et déshumanisé et produit par des humains dont l’autre n’est pas dans son miroir.

Gaëtan Pelletier

 

Publicités

13 réponses à “Le pernicieux tout petit suicide planétaire

  1. Bah, ce sont de petites agapes qui permettent aux riches de se rencontrer et de se serrer la pogne.
    Mais quand l’humain ne sera plus là, qui va gérer toutes les centrales nucléaires. Le virus humain a contaminé la terre pour des siècles et des siècles en se signant « amen ». Amère !
    Amicalement
    Gene

    • Je ne sais pas comment on peut éteindre une centrale nucléaire avant de partir 🙂 . Comme on quitte une maison… Peut-être qu’on « formera » des robots. Brrrrrrrr!
      Bonne journée!

      • Ne vous souciez pas de ça, Tchernobyl témoigne qu’en quelques années seulement la nature reprend ses droits, c’est bien de l’humanité dont il s’agit.

        « les dirigeants qui sont devenus des Don Quichotte en lutte contre des moulins qui produisent trop vite de l’argent »

        Ah zut, moi qui croyais qu’ils étaient les moulins (à parole ?) 😉

      • Ouais ben quand on voit le cirque qu’il y a pour les éteindre, fô pas croire tout ce qui se dit! Pas pour rien que même chez nous, on glande, parce que pour les arrêter propre en ordre, ça coûte non seulement des pépètes, mais les gens ne veulent pas des déchets près de chez eux!

        Je trouve salaud tout ça! D’autant qu’avec cette cop21, ben il va y avoir encore plus de 300 centrales nucléaires qui vont se construire du côté de l’Asie. Fuck you shima n’a pas servi de leçon… Et la nature en prend un sale coup, malgré tout. 😦

        Sais plus quoi faire parce que de toute façon, ça fait longtemps qu’on ne nous écoute plus. Sniff!

      • @ geneghys

        « Et la nature en prend un sale coup, malgré tout. »

        Des espèces rares se sont réinstallées dans la zone contaminée de Tchernobyl.

        Bien sûr au sein de chacune de ces espèces les plus faibles meurent encore des radiations, les mutations entrainent souvent la mort, mais les plus forts vives, leur patrimoine génétique irrémédiablement changé, mais ils vivent ; les lois de la nature sont implacables.

      • @ Arthurin

        Je sais que l’homme n’aurait pas dû entrer en conflit avec la nature, parce que de toute façon, il en ressortira perdant. N’empêche que l’humain aura été la peste de la Terre et ses traces la saigneront pendant encore longtemps.

        Faut-il pourtant encore la massacrer encore plus, lorsque le 1er ministre italien déclare à la COP21 d’avoir un potentiel énôôôrme d’énergie fossile en Méditerranée ??

        Je suis contente, parce que je ne vais plus faire partie de ce monde dans peu de temps. Mais lorsque j’apprends que l’Arabie Saoudite a pendu un cheval pour son « homosexualité », je regarde mes chiens et je regarde autour de moi… et je me dis « Est-on vraiment capable d’aller jusqu’à pareille stupidité ». À quand la lapidation des moustiques pour avoir été des vecteurs de maladies !!

        Amicalement
        Gene

      • Cette histoire de cheval condamné est un « hoax ». Une fausse…nouvelle. Je n’ai pu retracer la source, mais il existe des « jounaux ( des faux) pour lancer les nouvelles les plus absurdes. Ça existe au Québec.

      • @ Gene

        « Est-on vraiment capable d’aller jusqu’à pareille stupidité »

        Je ne t’apprendrais rien en disant que lorsque tu penses avoir tout vu, tu t’aperçois qu’une chose encore plus débile et plus horrible que les précédentes est advenue ; toute la merveille et toute la terreur d’être un humain…

        Quand tu ne sera plus là, de mon côté il restera les mots que tu as employé pour décrire les relations de l’humain à la nature : « conflit, massacre ».

        Fraternellement.

      • Voilà un phénomène étrange qui nous arrive à un moment de nos vies: comme si les yeux s’ouvraient aux horreurs d’une certaine faction de l’humanité, une horreur tellement « hénorme » qu’on arrive pas à tout dire. On reste estomaqué! Dans les siècles précédents, des horreurs survenaient. Mais il n’existait pas les moyens de les transmettre. Alors, les pays ou tribus, ou les « grandes civilisations » étaient en quelque sorte isolés du reste du monde. Et il restait encore de la place ( des territoires) pour en « inventer » d’autres. Avec la « globalisation » et le « bout de la Terre », le problème n’est plus du tout le même. Sorte de cul-de-sac sur une route de l’histoire humaine qui s’arrête… Le gouffre est devant.
        Tant mieux si on réussit à redresser la situation concernant le climat. Le fait est que le comportement humain depuis des milliers d’années qui converge vers une réussite technique que l’on qualifie de progrès – mais lequel si on regarde la réussite humaine, famine, pauvreté, accaparement des terres, corruption à grande échelle, etc., comment croire que TOUT cela changera?
        Tout ce qui se fait en ce moment n’est que sur papier et papier et papier.
        Mais les guerres ne le sont pas…
        Le FMI fut sans doute créé pour aider les petits pays… Mais quel désastre au niveau de la « pratique ».
        Bonne journée!

      • « Tout ce qui se fait en ce moment n’est que sur papier et papier et papier. »

        Ça à la limite ce n’est pas le plus dérangeant, il faut bien qu’une idée soit une idée, une simple idée, puis qu’elle soit explicitée, partagée et finalement concrétisée. Mais j’abonde dans ton sens tout de même, au bout d’un moment ça ne peut pas rester que des abstractions et ce qu’on a réalisé jusque là, force est de constater que ça n’a pas servi à grand chose, même si cela devait être fait.

        PS : la source du hoax

      • @ Arthurin
        Ben je suis contente que ce soit un hoax. Mais le lien ne donne rien. Et je n’ai pas regardé la source. On me l’a dit et j’y ai cru. Il faut dire que plus rien ne m’étonne.

        Mais voilà 15 ans que je milite contre le fascisme sur le Net. Je voyais la peste brune arriver, mais pas aussi rapidement…

        « La vague » est à revoir. Et comme tu le dis: « force est de constater que ça n’a pas servi à grand chose, même si cela devait être fait. »

        Perso, je n’en puisse plus de me battre contre des moulins à vents. Je vais déléguer à Pancho Villa 😉

        Amicalement
        Gene

      • @ Gene

        On ne peut être de toutes les luttes, tout le temps.

        PS : ah oui le lien ne fonctionne pas, je le remets en clair : http://hoax-net.be/nonaucun-cheval-ne-sera-execute-a-cause-de-homosexualite-arabie-saoudite/

      • @ Arthurin

        Merci pour le lien 😉

        Amicalement
        Gene

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s