Le dormeur du mal

enfant Syrien

Le dormeur du mal 

C’est un océan de pelures  où chantent les rivières
Où les guerres, follement, font des âmes des haillons
D’argent ;  ou de montagnes d’or fier
Faisant  de lui le dormeur  de rayons.

Un  jeune enfant , bouche fermée , tête nue,
Et la nuque baignant dans les fraîches vagues bleues
Dort ; il est étendu dans l’eau , sous la nue,
Pâle dans son lit bleu  où la lumière pleut.

Les pieds dans les sables , il dort.Éteint  comme
dormirait  un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il est froid

Les parfums ne feront plus  frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, les  mains hors de sa  poitrine,
Tranquille. Il y a trop de fous du côté droit.

Gaëtan Pelletier

Septembre 2015

… pire que  ce Dormeur du Val  de Rimbaud…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s