Archives quotidiennes : 18-août-2015

Élection Canada: Bienvenue aux zeureux zélus!

Le tourniquet s’agite… Qui donc prendra le pouvoir? En fait, personne. Puisque personne dans les chambrettes canadiennes n’a de pouvoir réel. Cette chère liberté de choix n’existe plus. Un pantin en remplacera un autre. Ils vendront tous le pays au grand corporatisme mondial. La « loi » du plus … phare. Qui nous guidera vers le grand trou de l’avenir? Appliquez-vous à tracer les x. Il n’en sortira qu’un avenir dans lequel plus rien ne nous appartiendra.

On construira les banques, les richesses énormes qui contrôleront tout de par leur système de cordes invisibles.  Ces corporations mondialistes n’ont besoin que de travailleurs « mobiles » pour servir un monde « nouveau ». Big Stie!

Ça coûtera au Canada 500 millions de dollars pour changer de pantins potiches.

Soyez obéissant! Il n’y a pas d’avenir dans l’obéissance mais des leurres pour les poissons qui croient attraper une mouche et se retrouvent avec un hameçon dans la gorge.

En octobre, le Canada aura changé de couleur. On aura repeint la maison, et tous les fans échauffés, ce soir-là, crieront victoire. On sera émus jusqu’aux armes. Il faudra acheter le F-35, une flèche qui pique… du nez. On finira bien par avoir un gros tuyau traversant le pays avec son or noir.

Les automobiles ont soif. Les routes ne sont pas assez larges. Ne soyez pas inquiet: on les élargira. On aura des tintin au pays de l’or noir. Comme tout le monde. C’est beau d’être comme tout le monde.

J’ai hâte… J’ai hâte de voir tous les frémissements, les bras levés, les larmes, les accolades, les discours, les promesses, les lésions donneurs, les yeux infantilisés. Puis ils entreront sous la tente. C’est un cirque Bonhomme & Béléz.

On parlementera. Il y aura des échanges musclés.  🙂

Après un an, on dessoufflera comme une piscine de Wall-Mart. Plouf! L’air est sorti par un tout petit trou. C’est si petit que ça siffle en passant…

Mais bon! Il n’y a pas de messie au parlement d’Ottawa.

On vous dira que les temps sont difficiles.

Il y aura certainement du champagne, mais ça on ne le verra pas à la télévision. Mais au moins, on aura les bulles…

Sortons les mouchoirs.  Puis après, ce sera Noël…  Enfin! Quelque chose de vrai et de concret…

🙂

Gaëtan Pelletier

 

QUEL BEAU JOUR!

En autant que le silence se fasse entendre
En autant que la pluie fasse l’amour aux fleurs
En autant qu’un rire pétille nos tendresses
Dans les amours des après-midi…

Quel beau jour!
Quel beau jour!

En autant  qu’il m’est permis de voir la gouache de tes yeux
En autant que tu frissonnes sur la route de mes doigts
En autant qu’une douceur soit le vœu de nos voeux
Dans les amours des après-midi…

Quel beau jour!
Quel beau jour!

En autant que ce soit dimanche, chapelle et tour
En autant que je sois à genoux devant un temple rose
En autant que le temps mette fin à ses jours
Dans les amours des après-midi…

Quel beau jour!
Quel beau jour!

En autant qu’une éternité s’infiltre aux rideaux cloîtrés
En autant que ce lit devienne un champ de guerre aux hier
En autant que nous semions en les labours de nos chairs
Dans les amours des après-midi…

Quel beau jour!
Quel beau jour!

Gaëtan Pelletier, 7 mars 99