Le goulag de velours

J’ai le droit d’avoir un arbre. Un arbre, une forêt, un petit coin où il n’y a personne, un petit lac sans requins. Un monde où il n’y a pas que ce cher asphalte et ses cancrelats d’acier. Un monde sauvage qui parle à un sauvage. Un monde légué par la Vie. Le bel invisible… Mon droit est votre droit. Nos droits. Il n’y a pas de pétrole dans mes veines, mais de l’eau.

Dommage qu’on rase et qu’on tue… On tue ce qui nous fait vivre.

« L’ARGENT », le pouvoir, les grandes civilisations mécaniques et inhumaines sabrent tout. Ils coupent cent arbres à la vitesse de la lumière avec de grandes faucheuses. Puis après ils se demandent où sont les arbres. Ils plantent de l’asphaltent à coups de milliards de dollars. Les écureuils ne se font pas de maison dans l’asphalte.

L’Homme n’a pas passé des milliers d’années à entretenir son espace. Ni a créer. Il a inventé la destruction totale. De la flèche à la bombe atomique.

Achats. Ventes. Profits… virtuels. Votre demeure passe du visible à l’invisible par la grandeur des hommes d’affaires.

Tassez-vous! On développe. Destruction exponentielle et barbarisme exponentiel. Il n’y a que la douleur qui est durable.

Tous les humains auraient le droit de manger pour vivre , le droit d’avoir un logis, le droit d’avoir du temps à ne rien faire. Le  droit à un repos…  Mais tout ce dont auquel nous avons droit est enfermé dans des banques, des fortunes personnelles, et une bouffe merdique. Un goulag de velours…

Droit de marcher, droit de courir, droit de vivre en paix.

Où sont nos droits? Ou est ce cher partage tant promis?

Il est dans nos peurs et indifférences…

gp

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s