Évolution et destruction

On se tue et s’acharne à vouloir « comprendre » le monde ici-bas par le cerveau. Rien n’a réussi…

On se tue toujours…

Il faudrait le comprendre avec le coeur, l’âme, l’intuition.

Le cerveau, nos visions nous séparent. Nous sommes les champions des analyses savantes. Mais nous sommes derniers dans ce qui nous relient vraiment.

Nous sommes les grands amputés de la guerre de l’âme et de la chair.

Aussi longtemps que nous nous tenterons de devenir des as soudés à une technocratie barbare et insignifiante, nous irons aussi loin que personne… Même pas nous…

On peut comprendre comment fonctionne un moteur, une société, mais nous sommes à l’envers de la réussite: il faut calquer, non pas une machine, mais une intériorité partagée.

C’est là tout le drame.  Le fast-food de la pensée et des enfants aux cheveux blancs, léchant les sièges du pouvoir, rétrécissant les êtres à leur comptabilité et valeurs moisies, est l’avenir  à venir (sic).

Tout simplement, et si simplement que lorsque le sable trop se répand, la petite fleur ne peut germer.

Plus il y a de rochers et de sable, plus on enterre…

La somme de l’amoncellement d’idées sèches, meurtrières, est pire que l’arme atomique.

C’est la peste noire de ce siècle. À la différence qu’on l’a cultive et qu’on la répand volontairement.

On éteint une chandelle en soufflant si fort sur les enfants qu’on les tue du souffle du savoir pauvre et organisé pour en faire des soldats de l’économie, de l’avoir, et d’une culture écolière au calque des nazis.

Gaëtan Pelletier

30 septembre 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s