La petite île dans le téléphone

bateau-de-bangka-21621395

« Les mines d’étain ont détérioré plus de 65 % des forêts et plus de 70 % des récifs coralliens de Bangka. Quinze rivières sont aujourd’hui contaminées par les déchets miniers et l’accès à l’eau potable est devenu un problème pour plus de la moitié de la population de Bangka » affirme le directeur de campagne des Amis de la Terre Indonésie. . Source 

La miniaturisation exige des matériaux rares (coltan, lithium, étain…) dont l’exploitation entraîne déforestation, destruction, massacre d’animaux et pollution durable d’écosystèmes.

***

Je possède, ou plutôt loué, un petit téléphone cellulaire que je nomme mon téléphone de secours. Je vais souvent en forêt et si je suis attaqué par un ours, je peux appeler ma femme ou la police. Alors, en cas de « drame » possible, j’appellerais la police pour satisfaire l’appétit de l’ours…

Il doit bien y avoir un peu d’étain dans mon téléphone? On utilise la poudre d’étain en provenance de Bangka dans le tiers des téléphone… Apple ou Samsung, peu importe… L’île étant jadis paradisiaque a été transformée en un vaste chantier où chacun peut y cueillir la poudre de dioxyde d’étain. Tout y passe. Et l’on s’en va maintenant vers la mer en détruisant les fonds marins…

C’est là le microcosme de ce cher développement « affilié » au « progrès »: détruire les sources potables d’eau en l’utilisant pour extirper la poudre ( comme c’est le cas pour le gaz de schiste, ou les sables bitumineux de l’Alberta).

Vous avez là un photo de ce qu’il advient de la planète Terre. En détruisant ce qui fait vivre, les cultures et l’eau, l’habitant détruit son propre système.  Il détruit sa nourriture…  Ce Klondike nouvelle ère se répand dans le monde comme la nouvelle peste électronique créant des montagnes de déchets. Cette « richesse » engendre alors une plus grande pauvreté. Les compagnies et les artisans du « progrès à tout prix » n’ont aucun souci de l’environnement ou de l’humain. Ils peuvent téléphoner à n’importe qui dans le monde, mais ne peuvent faire le lien entre le milieu naturel et la créature terrestre.

Mining for mobiles

On peut ne pas s’en soucier. Mais c’est peut-être votre petit jardin potager de demain qui est en train de crouler. On peut toujours demander de l’aide avec son « téléphone de secours ». Même en ce moment, plus personne ne répond. Car c’est depuis des années que l’on parle de Bangka.

Avec notre mode de vie destructeur de fraternité, développeur de nombrilisme, ce cher dicton qui dit que « Personne n’est une île »est en train d’être ratifié des citations réalistes. 

Nous sommes tous  en train de devenir une île…

Gaëtan Pelletier

Publicités

2 réponses à “La petite île dans le téléphone

  1. La désolation nous rattrape et il faut en être conscient. Cette semaine en Alberta, des feux de forêts menaçaient de s’étendre jusqu’à des installations de sables bitumineux… On peut penser au désastre écologique qui s’en serait suivi… surtout que les sables bitumineux sont déjà un cauchemar environnemental. Incroyable qu’on soit si peu disposé à entendre ce que la nature a à dire.. Parfois je me dis qu’une façon de mettre un peu de bon sens dans la tête de ceux qui prennent les décisions serait de les obliger à exercer leurs fonctions près d’installations (nucléaire, sables bitumineux, gaz de schiste, peu importe, il y a le choix) avec pour seul soutien la bullshit qu’ils racontent à la population: l’eau est potable et l’air est sain.

    J’ai visionné récemment ce reportage qui, en plus de mettre en évidence le fait que les composants électroniques des téléphones cellulaires sont souvent assemblés par des enfants, permet de voir dans quelles conditions les métaux requis sont extraits et l’impact que cela a sur l’environnement. On y voit aussi un Bill Gates richement et savamment… insensible.

    Bonne journée:)
    Elyan

    • Détruire « ailleurs » n’est jamais vraiment ailleurs… Et les enfants d’ailleurs ne sont pas « ailleurs ». Nous ne voudrions pas que les nôtres fassent la même chose. La façade du mode de vie occidentale est en train de s’effriter. Et la planète avec elle… Comme disait l’autre: tout est lié.
      Merci pour la vidéo. J’irai voir…
      Bonne journée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s