La vision du perroquet

Le constat est là : l’éducation moderne et la propagande diffusée par des médias sous contrôle ne visent en rien à éveiller les hommes et à les élever, mais au contraire à créer dans leur coeur et leur esprit un brouillard insensé qui permet à l’élite des surmorts du Système de les réduire en esclavage.
Reste donc à savoir si une révolte est possible face à un formatage de l’humanité opéré avec une telle puissance. La crainte est en effet très forte que, comme la grenouille plongée dans un bain porté lentement à ébullition ne s’aperçoit de rien et fini bouillie sans le savoir, les hommes s’habituent, d’une génération à l’autre, à vivre sans autres valeurs que celle de leur Moi surdimensionné, sans autres valeurs que celle de leur désirs et de leur plaisirs confondus, dans l’amour de leur servitude. ( C.S. Lewis) 

On ne sait pas trop ce qu’ils ont, les humains, à courir les dieux… Il est près comme dans l’œil du voisin. Au fait, « dieu » ne tue pas… « Dieu » semble un prétexte pour former une sorte de mollusque mondialiste, malléable, bien moulés.

Kim Jong-un menace de multiplier son arsenal nucléaire. La Terre est maintenant si petite, aussi petite que ces minus « dirigeants » qui font ramper les âmes au rangs d’une chair à canon.

C’est vrai, tout c’est passé comme la grenouille: nous sommes dans une mare d’eau bleue, en ébullition  sans trop savoir ce qui nous aura « terminé ». De fait, nous nous « terminons » lentement.

La souris aura bien tôt avalé l’éléphant. Parce qu’à chaque fois que nos donnons du pouvoir à quelqu’un de « macérer  » les masses, nous luis donnons une dent de plus pour avaler cette petite parcelle de la création. Et « dieu » sait ce qu’on donne!  On se donne! Austéritèrement, on donne maintenant sa vie dans la broyure de l’existence.

Tout « l’art » de voler la race humaine, de créer cet esclavage à peine visible sous des airs de pouvoirs « démocratique » est de planter un perroquet qui vous bouffe la vision lointaine. Pirate du volatile! Pirate de l’air! Le troisième œil défibré… Ainsi font les lions quand ils attaquent une gazelle.

Si miesque! 

Et vous finissez par parler comme eux, faire comme eux, de jouer comme eux, avec des pions vivants.

Beau jeu!

Et si vous ne jouez pas, ils vous diront que vous êtes petits. Or, il n’existe rien de plus grand que celui qui retrouve son âme d’enfant perdue dans le grand étang empoisonné des sociétés actuelles dites  » évoluées ».

Notre pauvre petite créature, si belle qu’elle soit, est engloutie dans le catéchisme écrit par des zombies. Mieux encore, ils la font écrire par des enchaînés qui délirent.

Rajeunir 

La peur de mourir  ou de vieillir a fait que l’on a créé tous les onguents possibles, toutes les technologies possibles pour vendre un produit ou un appareil qui fera la fierté de votre image. C’est bien une image…

Et la pub est toujours sous la même formule: AVANT-APRÈS

AVANT:

Kim Jon-un

 

APRÈS

AVANT:

APRÈS

Ce n’est pas à l’image de ces hommes dont nous devons nous attaquer,   mais à l’idée étrange que nous évoluons avec des armes, de la fourberie économique, et une éducation qui construit des humains soldés. De sorte que la Terre est en train de devenir une sorte de prison-boule et infime dans cette grandeur incompréhensible.

Vers quoi évoluons-nous?

Nous sommes en train de rajeunir de milliers d’années. Il se pourrait que ce soit déjà fait. C’est l’illusion du jouet et du Père-Noël.

Les Noëls de l’Humanité c’est de tous recevoir un perroquet bien coloré que l’on a devant les yeux et qui répète toujours les quelques mots qu’il a appris.

Gaëtan Pelletier

22 décembre 2014

 

 

https://gaetanpelletier.wordpress.com/2013/07/01/lhumain-solde/

Publicités

5 réponses à “La vision du perroquet

  1. Deux gangrènes planent sur notre monde : la religion et l’argent !
    Et des hommes savent l’utiliser pour asservir le plus grand nombre…

  2. depradeux jacqueline

    possession pouvoir et jouissance le temps d’une une vie éphémère :
    « la vie pourrie  »
    j’aime « la vie dure » c’est mon lever et mon coucher de soleil , mes ciels étoilés
    merci vous êtes la transparence du coeur des hommes
    plein de joie et d’amour pour ce jour qui est jour de foi pour les chrétiens
    et tout ce que vous souhaitez
    une petite vieille de 70 ans qui préfère la nature au salon, qui regarde les embrasements du ciel et qui a sa foi en elle

    • Bonjour Jacqueline,
      Je suis né en 47. Alors je me sens parfois le petit vieux dont vous parlez. Mais j’ai encore mon âme d’enfant. Il y a longtemps que j’ai pris conscience de cette vie éphémère, mais belle. C’est fou ce que les hommes peuvent gaspiller leur vie avec leur idée de « possession », et tuer pour celle-ci. Les « valeurs » que j’ai choisies, vers l’âge de 16 ans ( déjà), sont encore en moi. Et je suis loin de regretter, parce que, comme vous je ne suis pas très fort sur les salons.
      èMerci de votre message. J’aime bien que les gens s’expriment parfois, car je ne vois que des chiffres défiler sur le tableau de bord, mais je ne connais que quelques uns qui sont derrière ces chiffres. On ne peut pas avoir de rapports chaleureux avec des chiffres. Quoique, plusieurs s’en contentent.
      Bonne journée, et surtout un bel an 2015.
      Gaëtan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s