Le voyage d’une luciole

Je suis venu faire un tour
Tâter des mains le sable
Tâter des yeux les étoiles
Et l’amour!
Et l’amour!
Et la beauté dormante
Sous les cils des paupières

 
Comme un voyage
Un court voyage
Un billet sans retour
Un bien petit bagage
Sinon qu’un détour
Une ombre boitillante
Sous un illusoire toujours

 
 
Je partirai comme on vient
Rien dans les mains, non rien
Comme une alchimie d’âme
Le frisson de ce qui pâme
Laissera des traces
Quelque part
Quelqu’un  part
 
 
Gaëtan Pelletier 
 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s