BOUQUET D’IRIS

On est devenus fleurs de lumière
Dans ce jardin rond de la Terre
Deux miroirs se mirant
Polis des ans et des ans

Ton oeil est une lettre d’amour
Que je lis et relis, à fleur d’iris
Tu écris en bleu, moi en vers
Les tendres bouquets de nos délices

Tous les sons au bout de mes doigts
Jouent les airs de blandices
Au chant du chœur de nos voix
Nous frissonnent et toujours nous ravissent

Ton œil est une lettre d’amour
Que je lis et relis, à fleur d’iris
Tu écris en bleu, moi en vers
Les tendres bouquets de nos délices

On se rêve la nuit, corps et âmes alanguis
Nos respirs enlacés continuent de tresser
Le tissu des amours qui nous a grandis
Au fil des jours, linon d’ éternité

Ton œil est une lettre d’amour
Comme le mystère des fleurs

Gaëtan Pelletier
Septembre 2002

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s