Obama briefing

– Il faut sauver l’Irak.

– Mais nous l’avons déjà fait une fois!

– Mais c’était par un imbécile… Développez! Comme dirait le président Français.

– Je n’ai pas dit l’Irak. Voyons! J’ai … En fait, dit, le barrage et l’or noir. Pour l’instant, nous ferons de frappes chirurgicales… Mais j’ai bien peur que ce ne sera pas suffisant. Il faudra envoyer des troupes sur place… Mais discrètement…

– J’ai un cousin nain  ,  « à grandeur restreinte »….

– Pas de ségrégation, monsieur.

– Pas du tout: il est noir nain. Ou nain noir.   Il est tout petit…

– On s’en doutait. Il travaille dans un cirque?

– Pas de ségrégation, Monsieur le Président. Il a pondu un essai à Harvard: L’Achondroplasie : The life of  usuless citizens…

…. Et il est présentement en phase terminale d’un cancer du cerveau. Je… Je pense qu’il accepterait de se sacrifier pour Les États-Unis d’Amérique, cette grande nation. J’ai même un slogan: « Ce sont les petits qui font les grands ».

– Ouais! Mais vous n’en avez qu’un seul.

Il esquissa un sourire.

– Donnons-lui une carte de presse. Un journaliste.

L’équipe échangea des regards narquois et moqueurs.

– Oui, mais il a des amis… De nombreux amis. Entre autres dans le domaine de la science médicale, ou de la médicale science.

– On dirait que vous avez un plan en tête…

– Une façon de parler. Les armes chimiques n’ont pas bonne presse. Mais si on l’envoie en Irak en jouant le rôle de journaliste, il suffirait de lui injecter le virus Ebola. Si les membres de l’EI, – tels que nos les avons nommés -, le gardent en captivité pendant quelques jours seulement, ils seront tous infectés.

Il y eut un bruit de chaises qui se répandit dans la salle.

– Mais c’est monstrueux ce que vous dites.

– Je sais, mais imaginez un nain décapité, Monsieur le Président des États-Unis d’Amérique, la nation se soulèvera contre ce geste bas. Ou ce bas geste… Ils seront alors deux fois plus en faveur de la guerre.

– J’en conviens…   Supposons que nous acceptions votre « idée », – c’est un test- quel nom donneriez vous à notre « agent »?

– Lowlow  Profile.

Il y eut un bruit de chaises dans la salle.

– Prenons des notes, buvons un peu de café, et nous reviendront sur le sujet plus tard.

PAUSE

Retour.

– Nous avons discuté de votre « projet ». Toutefois, nous allons améliorer votre concept: nous allons créer une armée de nains… Nos usines fabriqueront de petites armes, le petits couteaux, de petites radios, de petites gamelles, de petites rations, de petits téléphones, de petits abris, de petits vêtements, de petites fourchettes, etc.

– Élaborez.

– Tout en petit, cela nous coûtera moins cher. Au lieur d’armer de petits cerveaux avec de grosses armes, nous allons armer  de petits soldats avec de grands projets. Ils auront de petits tanks… 10 fois moins d’essence. Imaginez ce que gagnera l’Amérique!

– Vous êtes génial, MOnsieur le Président de cette grande nation qu’est Les États-Unis d’Amérique. ( Snif!)

– Vous aller bénéficier d’un bonus de 10$ millions de dollars dans le mois qui suivra… Car votre idée m’en a amené  plusieurs. J’ai l’intention de créer deux milliards de mini-drones-moustiques qui voleront au dessus de l’État Islamique.

– L’État Islamique existe vraiment?

– ( Passage caviardé).

– Mais vous allez risquer de tuer de enfants , des civils… Ils sont tout petits…

– Nous travaillons présentement à fabriquer des drones à base végétale qui se désintégreront de manière verte.  Des drones invisibles, minuscules.

– Mais c’est monstrueux ce que vous dites!

– Une guerre verte ne sera jamais monstrueuse.

– C’est vrai, Monsieur le Président…. Alors, pourquoi ne pas envoyer des moustiques infectés?

– Parce que des moustiques ne créent pas d’emplois. C’est Dieu qui fabrique les moustiques, mais il n’est pas ici. Soyons francs: nous ne faisons que copier Dieu.

TROIS HEURES PLUS TARD

– Arrangez-vous pour qu’il meure  dans un accident de la route ou je ne sais quoi. – Il est fumeur… Il finira par mourir…

– Mais c’est trop long…

Il sourit:

– C’était une blague! Nous avons mis des particules d’arachides dans ses cigarettes.

– Je me tape la cuisse… Je suppose qu’il est allergique  aux arachides?

– Eh! Oui.

Il écarquilla les yeux.  Il récarquilla de yeux.

– Mais si un médecin arrive tôt, il pourrait le sauver? Nous serions perdus.

Re- sourire.

🙂

– Nous avons engagé le Dr Bolduc du Québec à titre de médecin personnel.

– Le Dr Bolduc? Mais qui est-ce? Si je devine j’acquiesce…

– Il est Ministre de l’Éducation au Québec.

– Pardon? Ministre de l’Éducation… Vous êtes sûr qu’il n’est pas Ministre de la santé?

Soupir!

– Il a été dépromu… Le système a perdu des livres,mais pas le Ministre de la Santé.

– Mais le Québec, c’est quoi?

– C’est des gens qui ne parlent pas comme nous. Mais c’est là qu’est née Celine ( pas de É) Dion.

– Ah! Oui. Celle qui chante My Art Will Go On.

– Oui, la chanson du Titanic. La fille  gèle sur un radeau, et le gars lui laisse la petite pièce de bois qui la fait flotter. Puis il descend lentement, blanc comme… un blanc mort. Plouf!  Ça m’a touché cette histoire. En plus, c’est vrai.  C’est un héros. On devrai le décorer…

… Il ne savait pas nager?

– Monsieur le Président (etc), les eaux étaient frettes en avril.

– Frettes?

– Eh ! oui. C’est comme ça que parle le Dr Bolduc.

« Yé frette, yé mort ».

– Il est parfait pour nous. Mais s’il veut devenir Ministre de l’Éducation aux  États ( etc)…, il lui faudra apprendre à parler bien ou à bien parler.  Quelque chose d’autre?

– Son regard est étrange… Il a les deux yeux dans le même trou…

– ?????

– Il louche de l’intérieur, ni à droite, ni à gauche,… Et de temps en temps vers le haut. Et vers le bas…  Et de temps en temps, ça tourne…

– Je ne suis pas culturé comme vous, mais sa femme c’est Mary Shelley?

– Nous savons seulement qu’il est épousé à quelqu’une…

– Qu’on le prime tout de suite… Il parle bien?

– Il parle comme il regarde.

– Doublez son salaire.

– C’est déjà fait. Il l’a fait lui-même. Il est très auto homme…

10 JOURS PLUS TARD

– Il est mort?

– Il est mort…

-Arachides?

– Arachides.

– Ouf!

20 JOURS PLUS TARD

Message du Président,

Pour l’opération Lowlow Profile, nous utiliserons   des arachides biologiques afin de minimiser les pertes humaines du côté de l’EI.

God Bless You

B.A.

*******************

Gaëtan Pelletier

2014

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s