Histoire : une étude sur le rôle de la bécosse dans la culture

 

bécosse  : Une bécosse est un terme employé au Québec pour désigner les latrines extérieures qui y existaient à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Le terme est également employé dans le langage populaire pour désigner les toilettes en général. Ce québécisme peut être utilisé au singulier (la bécosse) ou au pluriel (les bécosses), comme pour les termes « toilette » et « latrine ». ( Wiki)

Dans une lettre au Devoir, Frédéric Bastien , professeur d’Histoire au collège Dawson, se plaint de…l’enseignement de l’Histoire mais,  surtout dénonce :

 

«  le peu de place qu’occupent les grands personnages et les grands événements politiques qui ont marqué notre vie collective. »

Il n’a pas tort. Des intellectuels de papier mâché, des « aquarellistes d’idées », il s’en produit tous les ans dans les universités. Dans un mémoire dont j’ai lu des extraits, un « littéraire » avait soulevé la question de l’influence du sol sous lequel avait travaillé l’écrivain.

Après avoir vu les moustiques des forêts abitibiennes, n’importe qui en arriverait à la conclusion que Sartre a écrit Les mouches dans un tel décor. Le soir venu, les mouches cherchaient tellement la lumière, qu’on aurait pu les ramasser à la louche, coincées entre la vitre et la moustiquaire.

Ça n’aurait rien de « grave » si ces études (?) n’étaient pas subventionnés par les travailleurs.

Exemple :

L’histoire des égouts

« Cet argument, je l’ai entendu il y a quelque temps déjà par un collègue travaillant sur l’histoire des égouts. Lui aussi, disait-il, faisait de l’histoire politique. Pourquoi? Parce ce que la question des égouts à travers les âges touchait les normes de santé publique, suscitait des conflits politiques et par conséquent s’inscrivait aussi dans le cadre de l’histoire politique. »

Comme dirait l’autre : n’importe quoi. On peut bien se pencher sur l’évolution de la culture de la tomate pour en arriver au constat que plus elle est belle, ronde, juteuse, moins elle est nourrissante. Donc, on touche à la santé.

Comment construire un mâle dans un collège classique

La formule est plus subtile. C’est une façon de voir.  Sauf qu’elle passe avant l’intérêt réel de l’apprentissage de l’Histoire. Un jeu d’intellectuels inféconds, nombrilistes, vampires à subventions.

Quand un historien décide tout de même de faire de la nation le sujet de son travail, il est pratiquement certain de ne pas obtenir de subvention. C’est ainsi qu’un historien de l’université Bishop’s, l’un des deux seuls qui travaillent sur les rébellions de 1837-1838, a vu ses demandes de subvention systématiquement rejetées année après année pour la rédaction d’un livre sur le sujet.

Pendant ce temps-là nos organismes subventionnaires donnent 128 000$ de fonds publics à un groupe de trois historiens de l’université de Sherbrooke et Montréal pour qu’ils étudient «la construction de la masculinité à travers l’observation des normes et déviances masculines dans les collèges classiques au Québec» entre 1800 et 1960. Lien

Pas besoin de cacher sous une formule alambiquée le but simple d’une telle recherche.

Mais la grande question reste, outre l’Histoire : combien dépensons-nous pour des études inutiles dans plusieurs domaines?

Oui, nous ne saurons pas grand chose de l’Histoire. Mais nous savons au moins qu’on dévie les connaissances indispensables pour des lubies d’universitaires parasites.

Qu’ils fassent comme moi…

L’université des bécosses

Ma première « blonde » ( copine) avait la manie de lire en allant « aux bécosses ». J’ai fait de même.

Après 35 ans de lecture, en comptant dix minutes de présence, j’ai dû accumuler suffisamment de connaissance pour avoir droit à une subvention pour une étude.

« La reconnaissance des équivalences de diplomation par le MELS en lectures libres sur les latrine et son efficacité sur les connaissances générales »

Je ne demande que 65,000$.

Bref, je veux savoir le rôle des latrines et la synergie entourant les lectures en apparences banales.

Pour l’instant, j’ai lu une partie de l’œuvre de Proust. Nous voulûmes nous instruire, tout simplement, dans une œuvre finement taillée dans des temps de verbes qui sont de l’ordre du Cirque du Soleil. Après que nous fussent lassés, nous nous dirigeâmes vers du plus léger : la circulaire de Canadian Tire.

Nous devinrent ainsi  plus pratiquement activiste en sachant quel outil utiliser pour tronçonner Bush ou Cheney.

Le livre de Proust est « Du côté de chez Swan »

C’est en faisant une recherche sur Google que j’ai appris ceci : ce papier est certifié

Position environnementale :Certifié ÉcoLogoM (Est). Lit-Hein

 

P.S. : Du côté de chez Swann.

Manque un n.

Je vais simplement demander l’aide de l’État pour être traité par un spécialiste des problèmes de lectures. On n’a pas encore trouvé de nom pour cette maladie, mais on a qu’à demander à un universitaire de réclamer une subvention.

Et pour poursuivre ma quête, je m’attaque à une autre œuvre. Mais cette fois, mon écrivain favori : Simenon. Lui, il cause des gens simples, de la vie, et des petites tortures du quotidien :

Publicités

3 réponses à “Histoire : une étude sur le rôle de la bécosse dans la culture

  1. J’ai lu plusieurs Simenon il y a bien longtemps, et j’ai relirais bien quelques uns plus tard, à moins que je sois devenu aveugle… Pour le moment, je lis un Cormac McCarthy…

  2. Bonjour Harvey,
    J’en ai encore quelques uns. Très vieux… Je parle des Simenon.
    Quant à Corma McCarthy, je ne connais pas.
    Je vais aller fouiner sur Google. 🙂
    Bonne journée!

  3. Tiens, je vais me commander celui-là, avec du vrai papier. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s