Les ours et la nuit

oursÉtant donné que je vais souvent parcourir la forêt, je tente de me renseigner sur les ours. Il y en aurait entre 70,000 et 80,000 au Québec.

La documentation rédigée par le  Parcs Canada a sans doute été rédigée par un étudiant, « boursifié » pour ses recherches.

Les moyens de défense

  1. Faites le mort

Mais ne faites pas le mort, car faire le mort ne fonctionne qu’avec les Grizzli … Faire le mort, c’est se coucher par terre et garder son  sac à dos pour se protéger.

Rencontre du troisième type : O.V.N.I. ( Ours Vivant Non Invitant). Parlez de littérature, de poésie, et de cuisine en préparant votre poivrière….

Que faire? – Surprise et rencontres rapprochées :

  • Restez calme. Ne courez pas. Restez immobile et parlez à l’ours d’une voix calme
  • Chargez votre vaporisateur de poivre
  • N’essayez pas de vous approcher de l’ours
  • Si l’ours ne s’approche pas de vous, reculez lentement, en parlant à l’ours d’une voix calme et monotone. Ne criez pas, ne tournez pas le dos à l’ours, ne courez pas, ne vous agenouillez pas et n’établissez pas de contact visuel direct
  • Surveillez l’ours et attendez qu’il s’en aille
  • Si l’ours ne s’en va pas ou s’il s’approche de vous, criez et agitez vos bras pour avoir l’air plus gros. Lancez-lui des objets, soufflez dans un sifflet ou utilisez un avertisseur à air comprimé. Cela a pour but de persuader l’ours de s’en aller
  • Si vous êtes avec d’autres personnes, restez ensemble et agissez comme un groupe. Assurez-vous que l’ours ait un chemin pour s’enfuir
  • Si l’ours continue à avancer et qu’il se rapproche, demeurez ferme. Utilisez un vaporisateur de poivre pour les ours (si l’ours est à moins de sept mètres) ou toute autre chose pour lui faire peur ou le distraire
  • Ne courez pas et ne grimpez pas à un arbreé Agitez les bras pour avoir l’air plus gros ( Elle est bonne celle-là! , AVOIR L’AIR PLUS GROS… C’est de la politique….)

Un ours pèse entre  80 et  250 kilos. C’est selon les articles….  Agiter des bras pour avoir l’air plus gros? Plus gros que soi ou plus gros que lui?  Ça c’est de la méthode! Une chanson de Céline Dion avec ça?

Frapper l’ours avec un bâton, un aviron…

Griffes d’ours…

Aviron

***

T’es en pleine forêt, t’as pas de bateau, mais t’as un aviron… Ouah! Un peu plus… Tu traînes ton bateau dans la forêt pour transporter un aviron au cas ou… T’es tout petit à côté du Freddy Bear.

Trouver une cachette

L’attaque offensive :

C’est la plus grave, elle pourrait s’avérer mortelle!  (1)  Celle où l’ours semble vous traquer ou vous suivre pendant un certain temps sur le sentier pour ensuite vous attaquer, ou celle où il vous attaque la nuit. Dans cette situation, il n’est pas recommandé de faire le mort! Essayez d’abord de vous enfuir ou de trouver un refuge. Un véhicule ou une camionnette de camping à parois rigides vous procureront une certaine protection.

Un bateau, un aviron, un véhicule, « ou une camionnette  à parois rigides ».

Une maison mobile avec ça?

Il existe des aérosols, mais il faut éviter que l’ours soit dans la même direction que le vent. Sinon c’est vous qui vous aspergez… Dans ce cas, parler doucement à l’ours, dite-lui  de se placer face au vent. Si c’est une ourse, donnez-lui la circulaire de Wal-Mart, section cosmétique. Ça va la distraire…

Selon certains « spécialistes » qui sont allés sur le site  Parcs Canada pour en « savoir plus sur les ours », il y a plus de chance de se faire frapper par la foudre que de se faire attaquer par un ours. La foudre, c’est moins cruel.

Restez calme et soyez vigilant. La meilleure façon de se défendre contre l’attaque d’un ours consiste à faire preuve d’intelligence. Prévoyez votre réaction en cas de rencontre

Faire preuve d’intelligence est sans doute de se munir d’un fusil… Il semble que Parcs Canada ne soit pas trop expérimenté dans la rencontre des ours.

En attendant la bonne recette…

Alors que l’Armée canadienne a combattu les talibans à Kandahar à armes égales, la voici aux prises avec un ennemi presque aussi coriace: l’ours polaire.

Les militaires se penchent sur le choix d’une arme qui permettra aux gardes forestiers et les forces régulières de pouvoir faire leur travail partout dans le Nord sans être menacés par les animaux féroces.

Entre-temps, il s’avère que ce sont les vieux fusils Lee-Enfield datant de la Première Guerre mondiale qui ont été choisis pour l’Arctique. L’armée tente de les remplacer depuis des années parce qu’il reste peu de manufacturiers qui fabriquent encore des pièces du fusil utilisé d’abord par l’armée britannique en 1895.

Sa principale qualité est le fait qu’il ne risque pas de s’enrayer au froid. C’est pourquoi l’armée a décidé d’équiper ses troupes régulières basées dans le Nord avec des Lee-Enfield en attendant la venue de nouvelles armes, probablement l’an prochain. L’armée canadienne cherche une arme….

Finalement, un ours c’est comme un terroriste : on ne sait pas comment il se comporte, on ne sait pas où il est,  qui il est. On sait au moins qu’il n’a pas été inventé. On nous demande de parlementer avec un ours et ne pas le déranger.

 L’autre côté du miroir 

Je prétends, avec preuves à l’appui, que l’ours noir est un pillard et un tueur des plus dangereux. Au cours de ma carrière, j’ai vécu des expériences qui me firent penser différemment des personnes qui disent de cet ursidé : « Il est un gros bouffon de la forêt, semblant avoir endossé un survêtement beaucoup trop grand pour lui. »

Du même texte, avec preuves à l’appui, il m’était permis d’écrire : « Lorsque l’ours noir a perdu sa crainte innée de l’homme, il se comporte de façon imprévisible. » 

Une fillette qui se trouvait sur la galerie d’un chalet, dans un parc de l’Ouest canadien, fut attaquée et tuée par un ours – elle avait 12 ans. Une autre de ces bêtes tua une fillette de 3 ans à Sault-Sainte-Marie. Il y eut aussi Lee Randall Morris, âgé de 44 ans, qui fut tué par un ours noir d’Alberta. Il eut la tête broyée entre les puissantes mâchoires de la bête, son corps fut partiellement dévoré, c’était le carnage d’un ours noir.

Non satisfait, il se tourna vers Marty Ellis, âgé de 24 ans, et Carol Ann Marshall. Le couple avait emprunté la même route que Lee Randall. Ils étaient à environ 300 pieds du cadavre déchiqueté. Effrayé par l’ours qui se dirigeait maintenant vers eux, le couple décida de grimper à un arbre. L’ours n’était pas loin derrière, il saisit la jeune fille par le cou, la secoua violemment, la tuant sur-le-champ. Son compagnon pouvait s’en tirer par chance, il était grimpé au sommet d’une épinette, à une vingtaine de pieds du sol. Pourtant après cette double tuerie, l’ours n’était pas encore satisfait, il désirait tuer faire une troisième victime. Marty s’en tira par chance en s’agrippant à la tête du conifère. L’ours noir fut finalement abattu. Il pesait 310 livres et l’analyse stomacale confirma la présence de chair humaine et de pièces de vêtements appartenant à ses victimes. Les rapports de cette tuerie sont dans les filières de la Gendarmerie Royale, d’où j’avais obtenu l’information.

La journaliste Patricia Gauvreau, archiviste au Edmonton Journal, affirma qu’en deux ans, il y avait eu 14 attaques d’ours noirs à l’endroit d’humains publiées dans son journal.Faussetés véhiculées au sujet de l’ours noir

***

Envoyez vos recettes…

J’ai pensé à demander à l’ours de s’inscrire sur Facebook pour qu’il soit mon ami…

Les ours, c’est comme Monsieur Obama. C’est gentil, gentil, gentil… Ça veut désarmer tout le monde mais ça veut s’armer plus que tout le monde. Dire qu’il y a à peine 50 ans, ça n’avait pas le droit d’aller pisser dans les toilettes des blancs. Maintnant – prononcez à la française – ça joue manettomane  au pays de ceux qui n’ont même pas de toilettes ni de papier-cul. C’est le Michael Jackson des agenouillés de veaux d’or.

Un ours noir, un ours brun, un ours blanc… De la chirurgie politico-esthétique. Bon! Je m’écarte du sujet et le sujet m’écarte.

On disait, il y a longtemps que l’U.R.S.S. était « l’OURS… Si j’avais les moyens d’avoir un bateau, j’aurais un aviron… Le Air Force One…  Tu t’envoles! Un ours peut courir à 50 km heure…

« Essayez d’avoir l’air plus gros » 

(1) mortelle? … Faites le mort! sortez votre aviron, votre poivre, faites-lui renifler vos souliers de course puantes. Faites votre signe de crois… Allah va comme je te pousse… offrez-lui des billets pour le spectacle de U2. Tout.Tout.Tout.

Gaëtan Pelletier

27 juin 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s