Les noces de braille

Tu as des fleurs dans la voix
Et tes parfums à mes oreilles
Réveillent les odeurs et la voie
D’un monde résonnant, toujours en veille
Je déjeune au son des retrouvailles
Chaque matin, chaque instant, chaque soir
J’entends le parler de tes yeux, au noir
Les bijoux que l’on cueille de braille
 
 
Je syllabe le friselis de l’ensevelis
De mes mots, la vie et la Vie
Comme pour reculer vers le futur endormi
Et chaque seconde est fondue, en horloges molles
Comme le fruit préparé, par le miel des appels
J’assiste à ton œil, aveugle, par ta voix d’ivoire
 
 

© Gaëtan Pelletier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s