Archives quotidiennes : 18-juillet-2014

Ukraine: deux voix, un même crime

Ukraine:  deux voix, un même crime

Eh bien voilà…. c’est réussi…

Près de 300 personnes sacrifiées pour les prétentions des uns et des autres.

Monde de dingues, d’abrutis sanguinaires… à l’ouest comme à l’est… aveuglés par la haine.

Il n’y a rien à défendre ici.  Absolument rien.  La haine est coupable.

Voilà le mensonge ignoble dans lequel la haine entraîne unanimement tous ceux qui en sont atteints:   tuer pour une cause.

En présence de la haine, la vérité et le mensonge cheminent dans la même direction et font commettre les pires atrocités.  La nôtre se situe à quel degré?

Que penser du fait qu’aucune autorité n’a pu préserver le lieu de l’écrasement afin qu’il ne soit ni investi, ni contaminé?  L’Ukraine et la Russie (qui avaient toutes deux intérêts à le faire) se retranchent jusqu’à ce que l’ensemble des réactions mondiales et la nature des ripostes soient connues?   Le prochain mouvement des parties en cause déterminera  la suite des événements…. car ce conflit a franchi une étape de trop.  Quelles seront les prochaines actions posées par les pro-russes?  Pourquoi sont-ils les seuls à piloter ce drame de près?  A l’ouest comme à l’est, on leur laisserait un no man’s land où les crimes sont permis (ce qui ne leur place pas automatiquement une arme dans les mains)?  Une sorte de zone immunitaire pour criminels?

Un avion bondé de vies sacrifiées servira une ou plusieurs causes, toutes tordues parce que toutes meurtrières.  Qui avait le droit…

S’il y avait eu erreur sur la cible, ce qui n’aurait rien changé à la folie qui règne, il aurait dû y avoir à date dénonciation de la part des personnes mêmes qui ont causé cet incident malheureux, étant donné l’ampleur des conséquences qui pourraient découler de ce grave incident.  Il est donc permis de penser qu’il n’y a pas eu erreur sur la cible et que cette folie a pour but de tirer au sort l’avenir immédiat d’un pays mais aussi celui du monde entier.

La Malaisie pourrait permettre une seconde fois en moins de cinq mois qu’une zone géopolitique sensible soit légitimement investie.   Mais le hasard existe…  Quoi qu’il en soit, la compagnie aérienne qui fut en cause dans les deux cas est tout de même éprouvée depuis le début de l’année 2014, beaucoup moins évidemment que plusieurs de ses passagers puisqu’eux ont tout perdu.

La folie était au rendez-vous ce 17 juillet, jour où la haine a fait pleurer les coeurs et trembler le monde.  Je remets la même vidéo que j’ai mise récemment dans un article, laquelle est un appel à la paix et à la liberté.  Je l’avais mise une première fois pour qu’elle adoucisse les moeurs.  Je la mets aujourd’hui pour qu’elle adoucisse les meurtres….

Comme tous les lecteurs, j’ai une pensée pour toutes ces personnes qui ont perdu la vie.  Elles ont payé le prix de la haine.  Cela n’aurait jamais dû se produire.  C’est mon appel au calme, ma prière pour qu’il n’y ait plus aucune place pour la haine dans les coeurs.

Voir la chronologie des événements

 

Elyan

Centpapiers