Le Québec se lance dans la course spatiale

fusée

 

Agence Routeur 

Le Québec, a décidé d’investir dans la course spatiale avec un projet de fusée bio ( SIC), propulsée  par de l’écorce de bouleau, extrêmement inflammable.   La base de lancement se situera au Nord du Québec, à Tatuvumatuk, au cas où les astronautes devraient atterrir d’urgence, ils chuteraient dans la neige. On a tout prévu…

Au boulot

Le programme spatial québécois comprendra une route vers le Nord, un piste d’atterrissage, pour les visiteurs désireux de visiter la base spatiale. On calcule les retombées économiques à 200$ millions de dollars par an dans le Grand Nord Québecois. Une taxe spéciale de 2% servira à financer  un nouveau pont à Montréal. Pour le Nord, on a également prévu un terrain de camping sauvage par une série de châteaux de glace.

La « Céline » 

Ainsi nommée en l’honneur de la chanteuse, la fusée sera équipée sirènes qui seront ajustées au son de la dernière note de la chanson  » My Heart Will Go On » qui pourra être entendue sur une grande partie du Québec.

Économie 

Le projet créera 32 emplois et 6000 robots manipulés par un programme étudiant de l’Université du Québec à Tatuvumatuk.

« Le Québec est sur une lancée », a fait remarquer le premier Ministre Justin Trudeau.

Développement parallèle 

Suite à l’abandon des États-Unis de la fabrication de mines antipersonnel, le Président des Zétats-Zunis ‘D’amer-hic, a proposé au Canada un modèle de drone « propre » qui pourraient tuer les Djihadistes tout en épargnant les enfants.

Cosmonaute  

Le premier cosmonaute serait d’origine amérindienne, afin de rappeler que le Canada a été construit grâce à ces canots d’écorce qui ont permis aux habitants de se rendre jusqu’à l’Ouest du Canada avant l’arrivée de la masse d’anglo étasuniens qui voulaient s’emparer des territoires du Nord du Canada.

Mais, selon les britanniques, ce serait leur grande consommation en chapeaux de castor qui aurait permis le développement du Canada. « L’or-poil », du 19 e siècle.

Les premiers essais ont eu lieu – en secret, l’hiver dernier dans une base secrète. La fusée se serait toutefois écrasée sur le stade olympique de Montréal, brûlant la toile.

Ce qui est une crisse de bonne chose…

J’espère que d’autres essais auront lieu prochainement…

 

gp

 

Publicités

4 réponses à “Le Québec se lance dans la course spatiale

  1. d’autres essaies ??? ou d’autres essais ???

  2. J’ai craqué pour l’or-poil:)

    Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s