Archives quotidiennes : 10-août-2013

Felix Mas

http://www.artbrokerage.com/Felix-Mas
http://www.artelibre.net/ARTELIBRE1/FELIXMAS/felixmas.htm

La femme comme thème central des créations de Felix Mas, avec un soin tout particulier apporté aux détails: couleur, vêtements

 

http://quinquabelle2008.blogspot.ca/2013/08/felix-mas.html

Anus Dei

Guru

J’allais simplement parler de problèmes d’hémorroïdes. C’est difficile de parler aussi ouvertement de problèmes personnels quand on est surveillé par la filature des U.S.A. : ils peuvent croire que c’est une sorte de cryptage, passant leur vie à décrypter. Il en est qui jouent ce jeu-là.

J’ai toujours l’air de ne pas être sérieux, en apparence grossier, car dès qu’on parle de parties « intimes », personne ne veut en parler. Surtout dans certaines régions… Je vis au Bas-Saint-Laurent… 🙂

Méditer sans être édité 

Pour ceux qui pratiquent la méditation, les hémorroïdes peuvent nuire grandement à votre « mantra ». Car la souffrance ne vous donne plus le droit de penser, ni la capacité. Le point brûlant occupe votre esprit. Vous êtes « médité ».  Il n’y a plus rien qui existe. J’ai vu passer deux beaux oiseaux jaunes dans mon jardin, mais il y a des feux qui n’ont pas de pompiers. Alors, les oiseaux, beaux ou pas, on ne peut admirer quelque chose si on est crispés.

J’arrive…

Bon! J’éculubre! Je suis éculubriste, voltigeur du cirque de la Lune, etcétérat…  D’ailleurs, il y a un site bien sympathique qui m’a classé dans  » Les élucubrations de Gaëtan ».  Pourtant, je suis foncièrement quelqu’un de sérieux. Je fais partie d’un groupe de super-blogueurs qui veulent sauver la planète, l’humanité, rétablir l’équilibre naturel, mettre le feu aux gros tuyaux de pétrole. Bref, je suis un terroriste « low profile ». Mais je trouve risible d’écrire de longues analyses pour changer le monde, puisqu’on en démontre des milliards, et que rien ne change. Alors, il vaut mieux s’adonner à une saine risiblilité . On regarde le monde s’écrouler en riant… Pourquoi pas?

J’arrivais pas à saisir le rapport entre mes hémorroïdes lancinantes et la situation mondiale. Et c’est là que j’ai compris que nous ne comprenons plus rien à la vie puisque la vie est conduite – et nous sommes les passagers – par des échauffés rougeoyants, brûlants, mitraillés par les  médias poncifs, soumis aux actionnaires, sortes de journaux jaunes servis par des clercs croyants. Mais surtout bien payés…  Comme un faux lac avec trois mètres d’eau sur 200 Km carré.

Les dieux

Nous avons tous – ou on nous a appris – à voir les humains étagés. Comme si quelqu’un, un mendiant, un plombier, un serveur, un cuisinier de hamburgers, n’était …rien. Un artiste, un chef d’État, un musicien, un TOUT. S’il n’ont rien d’humanisme, ils sont en dessous du dernier des vivants.

Les supposément importants, les « people », n’ont rien de plus que vous. Pis encore: ils sont les hémorroïdes qui vous empêchent de vous concentrer sur votre « développement personnel ».

Des grosses mouches Tsé-Tsé qui savent tout. Mais qui sont entourés d’une multitude de « penseurs-trafiqueurs », payés grassement pour écrire des lignes. La façade.

Maintenant, la philosophie de vie qui dicte le « monde » est un MBA. Un Maudit Bon Administrateur. Depuis 1494, le nombre de Christophe Colomb à cravate à été multiplié comme les pains de Jésus aux noces de Cana.

Nous vivons dans un film de vampires…

Les dents sont longues, ils ont les lèvres rouges, et ils nous dérangent au point d’oublier la simplicité de la vie, la beauté de cette planète, et l’énorme destruction à laquelle nous faisons face.

Je vous le disais. Je suis très sérieux. Ces trous du cul, assis sur leur trône, n’ont pas la valeur que la plupart des gens leur octroient. Ils sont simplement des Gourous élus, profiteurs de systèmes, et chaque corde de ces pantins est un nom de banque. Ou ce Cie…

C’est comme ça…

Et même si vous écrivez « sérieux », vous pensant au-dessus de leur « tête », vous vous adressez maintenant à un pouvoir virtuel. L’homme invisible de G.H. Wells… La tête enrubannée pour se « faire voir »…

Je le sais… Je ne peux même pas voir mes hémorroïdes. J’ai les yeux trop haut… Sur le plan social, c’est le même problème, mais à l’envers: Les hémorroïdes que nous sommes, pour ces pouvoirés,  ne peuvent pas voir nos yeux… Ces « miroirs de l’âme ».  Vous les voyez trop hauts…

Gaëtan Pelletier

Aux alentour du 10 août 2013

Exemple d’hémorroïde mondialiste et chauffante: