L’auto-conduite ou la voiture sans pilote

General Motors, Audi, Toyota et Google pompent des centaines de millions de dollars, d’euros et de yens pour perfectionner des voitures sans pilote.

Mais un étudiant roumain de 19 ans a gagné le plus prestigieux prix de la Foire d’ingénierie et de sciences internationale Intel avec son système maison qu’il a bricolé avec 4000 $ de pièces achetées sur internet et dans l’équivalent roumain d’un Radio Shack. La Presse 

L’homme a été capable d’aller sur la lune,  mais n’arrive pas à fabriquer un sac d’épicerie biodégradable. En l’espace de deux ans, le prix a augmenté de 100%.  Avec de la peau de banquier, ce serait possible… Ils meurent tous, mais semblent ne pas le savoir… Ils doivent être assez athées. Ils ne croient pas aux autres, n’ont pas de coeur, ou pas d’âme, ou… je ne sais quoi. Les pauvres vont au paradis et les hyper-riches aux paradis fiscaux.

On parle d’aller sur Mars. Mais sans possibilité de retour. Il y en aura d’assez fous pour laisser leur nom sur Terre et aller jouer dans le sable rouge. Avec les ingénieurs qui fabriquent les « vaisseaux spatiaux », je ne prendrais aucun risque…

Hydrocéphalie québécoise 

Maintenant que nous nous dirigeons vers une automobile  » sans conducteur », – on pourrait la programmer pour aller au travail – ou celle de votre conjoint, – à quand une société sans politiciens? Ou Hydro-Québec sans PDG?

Il n’y a pas que les hausses de tarifs qui permettent à Hydro-Québec d’engranger beaucoup d’argent. Ses erreurs de prévisions auprès de la Régie de l’énergie auront permis à la société d’État d’encaisser plus d’un milliard de dollars sans rien remettre à ses clients, a appris TVA Nouvelles.

Si je ne m’abuse Hydro-Québec demande des hausses de tarifs de plus de 9% cette année. Pourquoi? Sans doute pour suppléer à la chute des ventes de l’hydroélectricité. Hydro-Québec prévoit  perdre 1,5$ milliard. Selon les chiffres approximatifs d’un membre des Ex,-à l’émission de Radio-Canada,-  les pertes dues à la collusion, les paradis fiscaux, le crime à col blanc aurait coûté 12$ milliards aux Québécois. Ce qui représenterait le montant non prévu de la dette du Québec. ( près de 10$ millards).

Je viens de changer d’idée, il faut placer 255 pour les trois premiers chiffres. À la vitesse de 265$ par seconde, il faut écrire une article viteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee pour être à jour.

Les États d’ébriété 

Débris-été ou débris d’hiver, c’est pareil. Monsieur Charest disait avoir les mains solides sur le volant. Puis  son ministre des finances, ancien candidat à la chefferie du PLQ, disait espérer atteindre le déficit zéro vers 2025. Nous sommes conduits en États d’ébriété. Comme dirait San-Antonio: « Because les profiteurs de cette  race aryenne – snipers de clones de Wall-Street, mondialisée,  qui calculent l’avenir à l’aide de formules de quatre lettres et deux chiffres néglige le facteur I, contenant tous les infinis incalculables associés aux mouvements rapides et même ses coups retors cachés qu’ils ne peuvent inclurent dans leurs calculs.  Tout ça boursouflés des mensonges, de la trahison, de la mesquinerie, de la cupidité. Cela ne date pas d’hier, ni du 20 ième siècle… Vers au 8 ième siècle, Pépin le Bref dénonçait la débauche du clergé.

Pépin le Bref (vue d'artiste : peinture de Louis-Félix Amiel commandée par Louis Philippe pour le musée de l'Histoire de France en 1837).

« Il m’est arrivé de trouver parmi les gens qu’ils appellent diacres des individus plongés dans la débauche, l’adultère et toutes sortes d’ordures depuis l’adolescence, et qui sont parvenus au diaconat, et qui, une fois diacres, ont quatre, cinq ou plusieurs concubines la nuit dans leur lit […]3 Pépin le Bref 

La « nouvelle religion » du bonheur par l’économie a remplacée les autres. Pendant que sont demeurées les autres. Ce qui fait un mélange explosif…

Mais la vie ressemble à l’histoire du Petit chaperon Rouge, version adoucie… par l’arrivée du chasseur. En fait au 11 ième ( ou le 9 du 11  🙂  siècle, la version orale était bien plus sanglante et « réelle ».

Les paysans français racontaient l’histoire dès le xie siècle. L’une des versions orales du conte nous est connue, mais elle est l’une des plus sanglantes : le Loup, arrivé chez la Mère-grand, la dévore en en gardant toutefois un peu de côté, et prend sa place. La petite-fille arrive et, ne se doutant de rien, obéit à la fausse grand-mère lui disant de manger un peu de viande et de boire un peu de vin, en fait la chair et le sang de l’aïeule (la petite-fille s’interrogerait même quant aux dents présentes dans la chair, question à laquelle le Loup lui répondrait qu’il s’agit de haricots).

Le Petit Chaperon rougeIllustration de Jessie Willcox Smith, 1911

Le « loup griffé » 

Si vous voulez transformer un crapaud en boeuf, donnez-lui un titre et un poste important. Bien sûr, ils ne seront pas tous pourris. Mais hautins, c’est plus que probable… Avec de l’hélium bleu dans les veines et dans le cerveau, ils vont très haut. Si le type qui a inventé un moyen pour qu’une auto se rendre du point A au point B, sans conducteur, il faudrait en trouver un autre qui inventerait un seringue à éthique. Après la petite pilule bleue, l’injection, ou le vaccin rendant cet aryen de la finance en une personne agréable et empathique.

Snif!

Un rêve!

Le Cruise Control  

Personne n’aurait songé qu’un jour la voiture serait munie d’un « Cruise Control ». Vous appuyez sur une touche, à 118 km heure sur l’autoroute 20, vous vous prélassez sur votre siège. Automatique. Tout ce que vous dépassez ce sont des Ontariens qui lisent les pancartes. Bientôt, il y en aura qui liront les pancartes des zones scolaires, et vous roulerez à 30 km heure.

Vous êtes émerveillés?

Le dronophile Obama vient d’en trouver un qui part d’un porte-avions, va vers sa cible, puis atterrit tout seul. Sur le plan civil, on verra des propriétaires de flottes de camions n’avoir plus besoins de conducteurs: les camions seront programmés pour aller livrer leur marchandise en Ohio ou en Californie. Seulement avec un ordi.

Il y a près de chez-moi une vieille forge qui date d’au moins 120 ans. Le toit est en bardeau de cèdre, tout tordu, gondolé, comme s’il allait s’effondrer: il n’y a plus de chevaux. Ou de « chevals », selon les normes de la nouvelle orthographe…

Les O.V.N.I 

Les Ommes Volants Non Identifiés. ( l’orthographe permet tout…)

J’ai lu un livre dans lequel on faisait mention d’une extraterrestre pubère, très belle, qui aurait fait l’amour à un humain et qui aurait livré un bébé sur Terre. Ou plusieurs… Pendant des milliers d’années, les humains se sont battus à coups de machettes, d’arcs et de flèches, de couteaux, mais ils n’ont pas inventé la roue… Je trouve cette histoire bien surprenante. D’un côté, elle est quasiment plausible: quelqu’un a donné un coup de pouce au singe. Ça n’allait pas assez vite.

Imaginons 

Imaginons un amérindien, réveillé aux bruits des oiseaux, et qui s’en va marcher dans les bois. Tout à coup surgissent des voix, des panneaux publicitaires, de gens qui lui téléphonent avec des images en fumées pour lui demander de s’abonner à la câblodistribution… D’autres qui veulent lui offrir une carte de crédit.

» Achetez un Tepee, payez-le en 30 ans ». Ne croyant pas à ces voix, à ces magiques incantations, il ouvre son Tepee et  regarde, abasourdi, un écran sur lequel défilent des troupeaux de bisons à l »infini.

Puis l’appareil se met à cracher ses pubs.

« Procurez-vous deux  tomahawks pour le pris d’un » Trois payements de 19.95. Recevez en prime une paire de mocassins.  L’offre est pour une durée de 2 semaines seulement. »

Puis une autre:

» Pour trois cordes de bois, recevez ce magnifique miroir Photoshop » . Plus vous vous regardez, plus vous êtes beaux ». Un cadeau pour la fête des maires.

Puis une autre:

» État-Québec vient d’ouvrir une SAQ dans votre région ». Le vin importé ne vous coûtera qu’une peau de lièvre. »

» Goûtez au bonheur du salariat ». Pour 8 heures par jour, nous vous garantissons de la nourriture et des vêtements pour un siècle. Des milliers de lunes ».

Traumatisé, tout tremblant, il retourne à son pauvre Tepee. Mais le vendeur a tout prévu: un psy, des médicaments, du repos, et des assurances pour l’avenir…

Incrédule, l’amérindien fronce les sourcils.

Mais le vendeur lui présente alors La One-Day, une voiture performante, embarque le sauvage.  et après avoir programmé le parcours, le dirige droit vers une usine dans laquelle il sera enfermé 8 heures par jours.

L’amérindien ne comprend rien. Le vendeur lui donne alors  le plan du tableau de bord de la Ford-T.

Accroupi, il fait semblant de comprendre…

Le changement par le non-changement 

L’humain ne progresse pas de par  ses « inventions » ou son progrès « magique ». C’est toujours le même loup qui veut violer les petits chaperons rouges et qui lui fait manger sa grand-mère.

Il reste un sauvage bien vêtu à qui on a vendu bien plus que des religions.  On l’a monocoloré en nègre. On l’a déporté de la réalité de la Vie pour l’enchaîner à des usines qui fuient avec les fonds de pension.

On lui a mis de grosses bottes pour qu’il n’ait plus aucun contact avec la terre.

Pour  d »autres, on les a chaussés de souliers lustrés parfois trop grands pour eux: Ils disent que ce sont de grosses pointures.

Faudrait les déchausser pour voir ce qu’il y a en dessous de ces chaussures de prestige…

Gaëtan Pelletier

30 mai 2013

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.