Roter pour vivre…

roter

Votre estomac  » glougloute « , enfle de manière inhabituelle ? Pas de panique, vous vous préparez simplement à éructer ou plus familièrement à roter. Ce phénomène est dû à un excès d’air dans votre estomac, incapable de gérer tous les gaz qui arrivent de l’œsophage. Alors pour rétablir l’équilibre des pressions dans le système digestif, une bulle d’air se forme et remonte dans le sens inverse à celui de la digestion. Direction : la bouche. D’où le besoin plus fréquent de roter, chaque fois que l’on absorbe rapidement des boissons gazeuses. Mais pour ceux qui n’auraient jamais réussi à faire un rot, pas d’inquiétude à avoir. Jean-François Claerbout, gastro-entérologue (médecin spécialiste de l’appareil digestif), explique que  » l’estomac se contracte selon les susceptibilités personnelles de chacun. Dans certains cas, la soupape entre l’estomac et l’œsophage est trop fermée et l’air ne sait pas remonter « . Mais finalement, le rot serait plutôt une affaire sociologique qu’anatomique. Il y a ceux à qui on a appris à roter, ceux à qui on a appris à ne pas roter, et ceux qui savent se retenir. Choisissez votre camp ! Pourquoi on rote 

Je rote du cerveau
Je rote de l’âme
Je rote de partout
Je suis infâme
 
C’est normal…
Je bouffe de la merde de société
Je suis boursoufflé à avaler des idées insensées
Des imbéciles m’écrivent pour me dire que j’ai volé leurs idées
Je mange
Je fais pipi
Je bois de l’eau
Je refais pipi
Je cours le net
Comme une toilette
J’ai les yeux grands comme des Canyon
À chaque matin mes yeux regardent dehors
J’ai faim de la vie
Je bois de la bière
Je mange des cacahuètes
Des articles à saveur désuètes
J’ai l’esprit ballonné
Je fais de la raquette
Du ski de fond(s)
Des fabricants d’entourloupettes
Je me couche au Canada
À des heures Hindous
Les guerres me tuent
J’ai du sang sur le clavier
Tape, mon grand, on va les élever!
Je prends ma bouchée d’informations tous les jours
Au journal télévisé, il n’y a pas d’amour
Info-faux infos des travestis de l’esprit  
Je ne coure pas les Oméga-3
Ces dieux du corps, vendus, garantis éloignant le trépas
Je conduis pas attaché
Je déteste l’harnaché
Je suis libre comme un poisson dans l’Ô!
Je coupe du bois
J’écris à l’envers des paragraphes étroits
J’aime les souris
J’aime les chats
Les dilapidés de la Vie
Les amours agrégats
La lenteur
Et la lente heure
Que j’étire, sans trop étirer
Je cours, je danse, je trépigne, je mange
Du gras, du riz, de nos dangereuses épiceries
Grand format, grande surface
Petits investisseurs stressés
Je nourris la race
Je rote les imbécile 
J’amoure les idiots
Les Robert qui parlent seuls au coin de la rue
Les mendiants perdus
Les branches et les écureuils
Les écueils
Je me débats, je nage, je plonge,
J’embrasse, je crache
Je suis un rot qui vit
Comme une indigeste symphonie!
Bleurp! Bleurp! Et re- Bleurp!
Je manque de respect pour les cadavres cravatés
Sans feu! Crachant leur eau brûlante
D’idées savonnées
Je ne déteste rien ni personne
Parce que je comprends
Que les tièdes ne peuvent roter
Ils  prennent la vie et les idées déjà digérées
Ils ont peur de leur propre effroi
Les enterrés vivants
Les salades à grandes idées
Vendues au coin des rues 
Et c’est pour ça que ne rotent pas
Tous ces congelés…
 
Gaëtan Pelletier
29 décembre 2012
 
 
 

2 réponses à “Roter pour vivre…

  1. Mon chat a attrapé une souris aujourd’hui!
    Derrière le sofa!
    J’espère, bien entendu, qu’il la rote rat !
    Imagine, une souris, le 30 décembre…
    Quel festin!
    Heureux chat.
    Moi, j’ai mangé un filet de morue de la Nouvelle écosse
    Insipide.
    Mais le vin est bon!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.