L’Iran dans le viseur

L’Iran dans le viseur

PAR

Notre démocratie est malade. Son travestissement oligarchiquerecèle de stigmates bien visibles mais peu soulignés. Ainsi fonctionne la propagande. Celle-ci déboussole notre attention dans des contrées lointaines aux richesses et cultures diabolisées, et alimente de la sorte l’illusion démocratique de notre empire corrompu.

Pas une semaine ne passe sans que les médias officiels, au premier rang desquels  le Figaro, ne s’acharnent sur le pays des aryens : l’Iran. Attaquant ses mœurs, sesarchaïsmes, et le bellicisme d’un régime allié à celui d’Hugo Chavez, avec autant de finesse qu’un Sarkozydevisant sur la Comédie française. La croisade journalistique entreprise contre cette nation séculaire est d’une violence inouïe, le processus de diabolisation d’une extrême brutalité, les artilleurs de la propagande pilonnant les médias à coup de désinformation. La tension monte de jour en jour, les français s’en rendent compte non seulement en se « désinformant » devant leur petit écran mais aussi en achetant leur essence à la pompe ! Quant au peuple iranien, il subit de plein fouet les effets de l’embargo et voit sa monnaie (le rial) baisser de jour en jour, ce qui entraine d’épouvantables conséquences économiques et d’incroyables queues aux guichets des banques.

On peut se demander d’où vient cette animosité sachant que cette grande nation est une des rares dans la région à n’avoir déclenché aucune guerre depuis des lustres, et à ne pas être doté de l’arme atomiquecontrairement à l’Inde, à Israël, et au Pakistan.

Justement,  en ce qui concerne la supposée menace sur l’Etat d’Israël, c’est le comble de l’extravagance.

En effet, comment Tsahal8ème armée du monde, détentrice de centaines d’engins nucléaires, de sous-marins atomiques, de chasseurs, de bombes à neutron et de missiles balistiques longue portée pourrait-elle se sentir menacée par un pays ne possédant aucune des armes citées précédemment ?  Et en d’autres termes, au nom de quoi un mauvais élève refusant de signer le traité de non prolifération nucléaire et de se livrer à des inspections de l’AIEA, devrait-il faire la leçon à un autre pays beaucoup plus faible militairement ?

A l’évidence Israël trépigne d’impatience à l’idée de déclencher les hostilités avant les USA, au mépris du droit international ; ce qui rappelle étrangement le comportement de BHL en Libye, puis aujourd’hui en Syrie

Pour faire monter la mayonnaise, à la moindre occasion, les propos d’Ahmadinejad sont déformés, amplifiés, extraits de leur contexte, (cela est d’autant plus facile que peu de citoyens français parlent le Farsi). En revanche, les propos agressifs et belliqueux du ministre des affaires étrangères et vice-premier-ministre  israélien Avigdor Lieberman, fondateur et dirigeant du parti d’extrême-droite Israel Beytenou (« Israël notre maison »),  sont peu relayés. Pendant l’opération plomb durci contre Gaza en 2009, n’avait-il pas déclaré : « Nous devons faire exactement ce que les États-Unis ont fait avec le Japon pendant la deuxième guerre mondiale, comme ça on n’aurait pas besoin d’occuper Gaza ». Une preuve de plus de la partialité des médias…

Mais pourquoi s’être tant empressé et acharné à déclencher un embargo européen sur l’Iran avant d’embrayer peut-être sur des opérations militaires ?

L’Iran est à un carrefour stratégique dans la région : c’est un corridor pouvant servir à transporter le gaz et leshydrocarbures des pays de la Transcaucasie. Et les projets dans ce domaine sont nombreux, comme legazoduc Nabucco, soutenu par l’Union Européenne et les USA pour faire barrage au géant Russe Gazprom. En outre, l’Iran possède 9 % des réserves de pétrole, 14 % des réserves de gaz mondial et contrôle la partie nord du détroit d’Ormuz où transitent 17 millions de barils par jour. C’est le deuxième producteur de l’OPEP (organisation des pays exportateurs de pétrole) et le quatrième producteur du monde avec 4,1 millions de barils/jour, voilà de quoi aiguiser les appétits…

Historiquement, la puissance énergétique iranienne a toujours été convoitée par les USA, ce qui a rendu les relations entre les deux pays pour le moins complexe… Rappelons que la CIA est intervenue (Opération AJAX) pour éliminer le régime de Mossadegh en 1953 et préserver les intérêts américains dans le pays. Les USA avaient ensuite soutenu le Chah avant de le lâcher en 1979…

Aujourd’hui, l’Iran insoumis trouble le projet de nouvel ordre mondial tant désirée par l’oligarchie.

Une oligarchie qui serait ravie de faire main basse sur le ministère du pétrole et les organismes de gestion de l’énergie. Il va sans dire que si le pays était divisé en petites entités confessionnelles, comme d’autres au Moyen Orient, la mise en place d’oligarques potiches suffirait à le contrôler totalement…

Reste à trouver un prétexte pour réunir toutes les conditions d’une guerre.  Ainsi après avoir encerclé militairement le territoire, les navires et porte-avions de l’US Navy rôdent dans le détroit d’Ormuz où un malencontreux incident pourrait se produire et servir de prétexte à une attaque…

Même si le contexte et les enjeux sont différents, cela ressemble fort à l’incident du Golfe du Tonkin survenu en août 1964, où deux destroyers américains furent soit disant attaqués par des torpilleurs nord-vietnamiens : cela se révélera être un bidonnage servant à provoquer la guerre du Vietnam… (Voir rapport du National Security Agency du 30 novembre 2005)

Dès lors, il apparait clairement que le processus de diabolisation actuel sert à faire adhérer l’opinion publique à une supercherie qui n’est pas sans précédent…

Alexandre Freydier

Une réponse à “L’Iran dans le viseur

  1. Entièrement d’accord, J’ai découvert le peuple iranien en 1973 et 1975, à la belle époque quoi!!! lol Je suis un  » fan » de l’éxégèse de H. Corbin et quand je vois avec quel acharnement diabolique l’occident attaque l’ran j’ai honte d’ être français et je deviens fidèle de Ali comment faire comprendre aux français qu’ils sont manipulés ? L’iraniens sont tellement ouverts et évolutifs

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.