Le F-35 : la préparation H en version bêta

Présenté comme un achat à 9$ milliards. Présenté comme un achat à 16$ milliards, présenté à 29$ milliards…. Le Canada s’inquiète. Les États Unis également. 

Et nous aussi… C’est l’argent et la sueur des contribuables.

Autre article: Le F-35, un chaudron à 100$, 135$, 150$, 

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

65 avions : 29.3$ milliards

Un avion bêta

Le test bêta — on utilise fréquemment le terme anglais beta-test — est la deuxième période d’essai d’un produit informatique avant sa publication. Un produit en période de test bêta est généralement soumis à un nombre important ou représentatif de personnes : les bêta-testeurs. Ils peuvent être soit des employés de la société qui développe le logiciel, soit des bénévoles notamment dans le cas des logiciels libres. Ces personnes ont pour but d’utiliser le logiciel et de rapporter les problèmes rencontrés ainsi que leurs suggestions.

Le test bêta sert essentiellement à trouver des bugs résiduels, ou bien à modifier l’interface utilisateur.

Interlude bizarre

Les États-Unis, la Norvège et le Danemark revendiquent eux aussi la propriété de portions des fonds marins arctiques. Même la Chine, qui pourtant n’est pas voisine de la côte de l’Arctique, a fait des incursions maritimes dans cette région. Un amiral chinois a déclaré plus tôt cette année que puisque la Chine abritait 20% de la population mondiale, elle devrait posséder 20% des ressources de l’Arctique.

C’est une façon de voir les choses… Tout le monde veut le Nord. Il y a quelque chose en dessous de la glace. C’est mieux que les politiciens, il n’y a rien sous la glace.

***

L’an dernier, je gagnais 11, 09$ l’heure, cette année

j’ai eu une augmentation : 11, 49$ l’heure.

Jean-Philippe Dion-Tremblay Wang

Le projet avait été annoncé à 8.6$ milliards.

Il à passé d’une conférence à l’autre à 9 Milliards.

Puis à 16 milliards.

C’était en juillet.

En l’espace de 6 mois, il en est à 29$ milliards. Soit presque le double. La population du Canada est d’environ 33 millions d’habitants et de quelque 325 morons parlementeurs.

Il me semble que c’est cher par citoyen. Faudrait songer à taxer les chats, les chiens, et tant qu’à y être les roses, les pissenlits, et les lombrics. Bref, tout ce qui participe à l’émancipation de la dorure économique Kanadienne.

La préparation H


Harper. J’ai comme une petite brûlure au cerveau et au bout. Il n’y pas d’onguent pour la stupidité humaine?

Non.

Payons.

Quand vous avez la tuyère qui brûle et qui enfle, ça se soulage.

En politique, y a rien : sauf la préparation X. Vote X. Votre X.

Das airplane

On n’en connaît pas les coûts. Un peu bizarre. Allez donc vous acheter une auto et retournez la prendre deux jours plus tard pour apprendre qu’elle coûte 30% de plus.

«Même notre Force aérienne ignore pour le moment quel sera le prix final. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi le Canada se fie aux chiffres qui vous ont été présentés», écrit un expert américain à propos des F-35.

Le gouvernement Harper manque de preuves pour affirmer que l’avion de chasse F-35 coûtera entre 70 et 75 millions de dollars l’unité et que l’entretien des appareils coûtera entre 250 et 350 millions par année au trésor public. C’est la conclusion à laquelle en est arrivé le directeur parlementaire du budget, Kevin Page, qui rendra public son rapport sur le F-35 mardi prochain. Un expert américain arrive au même constat.

Selon les informations obtenues par Le Devoir, Kevin Page n’a pas obtenu du ministère de la Défense et du Conseil du trésor les analyses lui permettant de confirmer que les chiffres fournis au public par le gouvernement Harper depuis l’annonce de l’achat des 65 avions F-35, en juillet dernier, sont valides. M. Page critiquera le «manque de transparence» et le côté «hermétique» qui entoure cette acquisition militaire majeure.

Alors que plusieurs pays partenaires du F-35, comme les Pays-Bas et le Danemark, révisent à la hausse la facture à venir du F-35 en raison des difficultés dans le développement de l’appareil aux États-Unis, le ministre de la Défense, Peter MacKay, tient bon. «C’est le meilleur avion pour le Canada. Je ne sais pas d’où viennent tous les chiffres qui circulent, mais nos meilleures estimations parlent de 70 à 75 millions par avion», a-t-il dit il y a une semaine. mondialisation.ca

Des lacunes en vue

Le ravitaillement en vol et l’atterrissage dans le Grand Nord posent problème

Alec Castonguay 1 février 2011  Canada

Le F-35 est incompatible avec le système de ravitaillement en vol du Canada. Les Forces canadiennes affirment que ses deux ravitailleurs doivent être remplacés d’ici 2015, et que l’achat de nouveaux appareils compatibles avec le F-35 pourrait être la solution.

Les nouveaux avions de chasse F-35 que le gouvernement veut acquérir au coût de 9 milliards de dollars ne sont pas adaptés aux atterrissages dans le Grand Nord et sont incompatibles avec les avions-citernes de ravitaillement du Canada. Des modifications de plusieurs millions de dollars pourraient donc être nécessaires pour que les F-35 remplissent ces deux besoins des Forces canadiennes.

Comme dirait San-Antonio : How moche?

On le sait pas.

Et puis, tout ce qu’on sait, c’est que personne ne sait.

On nous vend un couteau pas au point… Pas terminé le petit bijou.

J’ai une solution

Comme dans la F1, posons des limites. Revenons à des règles en limitant la force des moteurs, la puissance, la vitesse.

Le Fokker Dr1.

Probablement construit en bois et en toile, au coûts actuels d’environ 138,000$, il pourrait faire revenir l’aspect chevaleresque du combat aérien tout en permettant de placer les économies dans la culture du riz ou  de la pomme de terre – non monsantonoisée – ou des tomates en serre.

Il pourrait raviver l’industrie du bois d’œuvre, les ateliers de coutures et les mécaniciens qui doivent reporter leur retraite à 67 ans.

Sans compter que le Fokker Dr.1 serait une nomination parfaite pour tous les dirigeants de pays « développées ». Fokker! C’est assez « nominatif »!

Ça sonne à mon oreille! Ça sonne de la feuille et du portefeuille.

En plus.

Oui, en prime.

Pour les fanatiques du vert qui nous demandent leur 5 cents au comptoir, pendant qu’on fabrique de l’essence à partir des sables bitumineux en  l’Alberta. Ou le cas Schiste…

Quelqu’un peut me dire à quoi sert de s’énerver sur un tout petit sac pendant que la papauté du néolibéralisme se soûle aux sables bitumineux?

Puis là, devant vous, vous avez les petits servants de messe de la religion du vert.

Simple réflexion :

Quand on a crucifié Jésus est-ce que les clous étaient désinfectés?

Je dis ça comme ça, … C’est la mode que de s’assurer qu’il est mort vert, et pas trop estropié par une infection.

Parlant de M. Harper, je commence à m’inquiéter…

On l’envoie en élection, et il ressuscite au bout de trois ans…

Ça veut dire que Pâques étant fin avril cette année, il n’y a pas que les dentistes qui vont vous faire crisser des dents…

Carnaval de Rio

Ça n’a rien à voir avec l’article. Avions pensé que ça pourrait au moins vous divertir « gratos »….

2 réponses à “Le F-35 : la préparation H en version bêta

  1. Le dernier rapport du GAO parle d’un coût total de possession 400M$ l’unité. Cela fait 26Bn$ sur la durée de vie de l’appareil.
    L’estimation de 29Bn$ correspond donc à la dépense sur toute la durée de vie de l’appareil.
    Quoi qu’il en soit, les analyses d’ausairpower sont inquiétantes: ils remettent en cause les capacités de supériorité aérienne de l’appareil… Inquiétant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.