La vache et le politicien

vache

La panse étant très près de la bouche, la vache rote en permanence :  400 à 600 litres de méthane par jour (l’équivalent de 300 grammes) et 600 à 900 litres de gaz carbonique. Le reste de la nourriture fermente et est pété par des fermentations dans le gros intestin.

On dit généralement que 95 % sort  pas l’avant et 5% par l’arrière. » Rue 89

Le derrière du beau devant

Je ne pensais pas qu’un jour on analyserait ce qui s’échappe des rots et des pets de vaches.

Quand j’étais jeune, on ne jurait que par les vaches : elles donnaient du lait, on les tuait, et on les mangeait. En Inde elles sont sacrées. Elle a déjà – et est sans doute toujours – un tracteur pour tirer la charrue dans les champs.

McDo a décidé de devenir «vert» en décidant de financer des recherches sur l’alimentation animale afin de trouver une nourriture pouvant restreindre les émanations de méthanol qu’évacuent les bêtes.

Les pauvres bêtes n’ont pas une digestion comme nous. En digérant du fabriquons du glucose. Elles, en ruminant, produisent de l’hydrogène que les bactéries transforment en méthane.

Les gaz de nos maisons

Il y a longtemps que je connaissais les gaz produits par les excréments. Mon père m’avait fait une démonstration,  un jour, en réparant la tuyauterie de la toilette. Il a sorti son briquet, et plouf! Une flamme bleue a jailli.

C’est plus tard que j’ai écrit une nouvelle de science-fiction dans laquelle, par manque de pétrole, on avait inventé un réseau relié à toutes les maisons de la ville. On fabriquait donc, à partir de la merde – faut bien le dire – un gaz.

À partir de ça, il suffit de laisser faire le réseau de la conduite humaine s’occuper du reste : c’est-à-dire vous inciter à manger des fèves et acheter le produit de vos intestins.

Puis il viendra chez vous, par courriel, ou par téléphone, ou par la poste, une Cie pharmaceutique pour vous vendre qui vous gonflera les intestins en produisant du méthanol quasi pur.

Comme dans la vie… Plus on mange, plus on est riche. Moins on mange, moins on produit.

J’en connais qui se lèveraient  la nuit pour creuser,  faire dévier les tuyaux  et  empaumer le CAC ( le compteur à caca).

Alors, les gens s’achèteront une ou deux vaches pour gonfler leurs revenus.

La charnosuction

Tant qu’à être dans la réalité , aussi bien pousser un peu plus loin le scénario. Parions qu’un jour on trouvera le moyen d’arracher des morceaux de viande après les vaches sans les tuer.

La charnosuccion. Comme la liposuccion. Sauf qu’on laisse le gras et on enlève la chair. Et ce faisant, on devient vert écolo. Un beau vert irlandais comme dans les parades de la St-Patrick.

Et quand on voudra le jarret de la vache, on lui coupera, mais on lui remplacera par une prothèse en bois. Quand on connaît l’appétit de la nature humaine pour escroquer son congénère, il mettra du sirop sur la jambe de la vache…

Les fourmis s’en feront un festin.

De préférence en avant, puisque c’est cette partie moins noble qu’on achète pour les burgers chez McDo.

Parler pour parler

Les parlements des pays deviendront alors des usines qui produiront vraiment quelque chose de solide. Ils n’arrêtent pas de babiller.

Chez les politiciens, 95% de leur gaz sort  par devant et 5% par derrière.

Comme les vaches.

Advertisements

5 réponses à “La vache et le politicien

  1. Ha! Ha!

    C’est vraiment rigolo.

    D’ajouter que se sont elles les vaches qui sont la cause de l’effet de serre. Ce sont donc à elles qu’il faudrait imposer la nouvelle taxe sur le carbone.

    Hi! Hi!

  2. Cela fait longtemps que je n’ai pas rit autant…je ne sais pas si nos gouvernement deviendront des usines à flatulences cependant ils nous font déjà tellement ch…que les résultats de cet état de chose devrait devenir déductible d’impôts

    je t’invite à lire Relish, moutarde ketchup, en référence indirect à McDo : tu peux laisser tes com sur le site, comme cela je peux les conserver…à plus xx

    http://malinamie.eklablog.com/relish-moutarde-ketchup-a23475718

  3. Pingback: Jésus et les cloués électriques | LA VIDURE

  4. Pingback: Jésus et les cloués électriques – CentPapiers

  5. Pingback: Jésus et les cloués électriques – les AZA subversifs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s