A(H1N1): l’OMS et ses tuyaux…

«Je suis découragé par tant d’ignorance et d’obscurantisme. Et le vaccin contre la polio, c’était aussi une sombre machination pour faire de l’argent?
Vous ne trouvez pas que ça fait beaucoup de monde impliqué dans ce sombre complot? Toutes les facultés de médecine de la planète, tous les épidémiologues, tous les ministères de la santé, l’Organisation mondiale de la santé, la Croix-Rouge, Médecin sans frontières, et plein d’autres encore, tous des agents conspirationnistes des compagnies pharmaceutiques?
Come on! ( appelons-le Ixe-13) » Gaëtan Pelletier, Les 7 du Québec

On en a eu des sceptiques lors de « l’aventure H1N1…

Le monsieur qui ne comprend pas comment fonctionne une structure pyramidale, semblable à la pègre – ou à la Ponzi – devrait jeter un œil sur l’organigramme de l’OMS.

Dans un article, publié sur  Pandemigate, les dessous de la corruption , Olivier Cabanel dévoile un organigramme de l’OMS. Organigramme .

En allemand… Mais les têtes, comme il est de mise, n’ont pas de pays…

Comme les pompiers, monsieur, la corruption ne se passe plus l’eau avec des seaux, mais de longs tuyaux souterrains.

L’enquête

L’OMS sous enquête? Ne crions pas tout de suite victoire. Dans l’organigramme de cette machine, la corruption dite  interne avec les Compagnies pharmaceutiques nous cache un bien méchant panneau : celui des liens entre l’État et les affaires.

Cette enquête risque de ne rien donner…

Désolé de vous enlever l’air du ballon, mais les structures ont depuis longtemps mis le grappin sur tout : y compris les dirigeants des pays et une masse de fonctionnaires quasi invisibles qui vont vous torcher cette saleté avec une flopée d’avocats et de véreux. Car les véreux se reproduisent plus vite que le virus.

Les pandémies

Les vraies pandémies, pas les fausses, accouchées par la nature — comme je le signalais il y a longtemps — ne donneraient même pas la force et la capacité d’une organisation – si fin finaude soit elle, en apparence – le pouvoir de nous protéger.

Surtout avec le va-et-vient du rythme actuel de la vie.

Les contrats secrets

Le journal allemand Bild révèle l’accord secret passé entre l’industriel GlaxoSmithKline (GSK) et l’État allemand pour fournir 25% de la production de l’unité de Dresde de l’industriel et traiter ainsi 50% de la population allemande.

Ce contrat hautement confidentiel était signé dès 2007 et devait être mis en œuvre dès la première pandémie, sinon prendre fin le 31 décembre 2012 si aucun « cas aigu » ne s’était présenté.

Nous connaissons donc maintenant la vraie cause de cette formidable campagne de propagande que nous subissons. La moitié du délai s’étant écoulé, l’épidémie H5N1 avait tourné court, il fallait bien une pandémie pour activer les contrats censés rapportés des milliards à l’industrie pharmaceutique. Le H1N1 devait faire l’affaire, coûte que coûte.

Si on ajoute les prévisions persistantes de difficultés financières des États, voire de cessation de paiement et de mise sous tutelle par le FMI pour certains, c’était maintenant ou jamais : dans la curée des finances publiques, les banquiers avaient pris leur part, l’industrie pharmaceutique ne voulait pas être en reste ! C’était 2009 ou jamais, et comme il n’était pas question de passer à côté d’une si belle affaire…

Une affaire très juteuse

(“The buying price… is €7 plus tax per dose, €1 of which is covers the antigen components and €6… the booster components.”)

Voilà l’explication de la fameuse énigme du squalène : cet adjuvant (qui présente tant de risques pour la santé humaine que la justice américaine en a interdit l’usage) a un avantage incommensurable, celui de multiplier par 7 le prix du vaccin ! L’affaire est si rentable qu’on craint maintenant la sur-pêche du requin à cause des achats de squalène par l’industrie pharmaceutique !

Petit problème d’arithmétique :

Sachant qu’une dose d’adjuvant qui rapporte 6 euros à l’industriel contient 10,68 mg de squalène, qu’un requin pêché pour cette huile (espèce Centrophorus granulosus) pèse en moyenne 1/2 tonne et que son foie, qui peut représenter jusqu’à 25 % de son poids, est constitué à 90 % de squalène calculez combien de milliards peut rapporter l’intoxication de l’espèce humaine par la dissémination des requins. Mondialisation

Un article qui date du 30 novembre 2009…

Le pouvoir : le roi invisible

La raison est simple : il n’y a plus de pouvoir politique. Le monde de la corruption est une toile tressée depuis un demi-siècle. Essayez d’en sortir! Comme les écuries d’Augias.

Si le citoyen est devenu incrédule, ceci n’arrêtera pas la machine à produire de la corruption, elle déplacera – comme elle le fait généralement – quelques pièces de l’échiquier pour que les pièces cachent le réel pouvoir invisible : finance.

Son château est la Terre et nous sommes les cerfs…

Liberté

Vous pouvez même faire un lien avec votre perte de liberté. Si l’OMS est devenu un terroriste mondial, on cultive la peur… Et la sécurité nous coûte les yeux de la tête…

Surtout quand on est aveugle…

Les terroristes gagnent De François Marginean des 7 du Québec.

Ça fait partie de l’esclavage sans couleur.

Publicités

Une réponse à “A(H1N1): l’OMS et ses tuyaux…

  1. C’est un premier le doute…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s