H1N1: L’ OMS se défend…. et se défendra

La commande était-elle disproportionnée?
Avec le recul, oui. Le professeur Bruno Lina, directeur du Centre national de référence des virus de la grippe pour le sud de la France, l’a reconnu lui-même. «Il y a trop de vaccins en France, mais ceci, il faut le revoir au fil des événements qui se sont passés au cours de cette pandémie (…). On ne peut pas faire un état des lieux maintenant», a-t-il souligné. «L’épidémie n’est pas terminée», a prévenu le virologue, assurant qu’«il y aura une deuxième vague».

Comment le pays va-t-il pouvoir se débarrasser de son surplus?
En négociant avec les pays demandeurs et les labos. Sur les 94 millions de doses commandées, 5 millions ont été utilisées à ce jour, et une petite dizaine a été offerte à l’OMS pour les pays sous-dotés. Il reste donc 80 millions de doses à utiliser ou à revendre. L’Iran a déjà annoncé que sa campagne de vaccination allait débuter avec des vaccins achetés à la France. Le Qatar aurait déjà acquis 300.000 doses, et l’Egypte 2 millions. Mais la France doit faire face à la concurrence de l’Allemagne, des Pays-Bas, de la Grande-Bretagne ou encore de la Belgique, qui cherchent aussi à déstocker.

Les laboratoires vont-ils accepter de revoir les contrats?
Ils promettent qu’ils sont ouverts à la discussion. Ils ont été pointés du doigt, notamment par Benoît Hamon, le porte-parole socialiste, qui dénonce «une forme de pression» des labos sur le gouvernement, «victime consentante» de ces groupes, «grands vainqueurs de cette affaire». Le laboratoire britannique GlaxoSmithKline, qui a déjà livré 13 des 50 millions de vaccins commandés, s’est dit prêt «à rediscuter du contrat». Une bonne volonté également affichée par Sanofi Pasteur, mais pour l’heure non chiffrée. Pour le gouvernement, au total, la facture s’élève à 869 millions d’euros.

20minutesfr

À jeter un oeil sur le tableau, on voit que la diarrhée est plus dangereuse que la grande pandémie qui a fait trembler le monde, selon l’expression de la Presse.

Qui donc est intéressé à investir dans la diarrhée? Ou dans la malnutrition?

***********

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), de plus en plus critiquée sur sa gestion de la grippe H1N1, a annoncé mardi son intention de commander à des experts indépendants une évaluation lorsque la première pandémie du siècle sera terminée.

«Nous nous attendions à des critiques qui sont bienvenues. Nous ferons plus tard une évaluation de notre travail avec des experts extérieurs», a indiqué une porte-parole de l’OMS, Fadela Chaïb, lors d’un point de presse à Genève. Cette enquête, dont les résultats seront «rendus publics», sera menée quand la grippe «sera terminée», a-t-elle précisé. Selon l’OMS, la pandémie devrait encore durer «plusieurs saisons».

Alors que l’OMS est accusée par certains d’avoir exagéré la menace de la grippe en la qualifiant de «pandémie» sous la pression des laboratoires pharmaceutiques, des parlementaires du Conseil de l’Europe ont réclamé jeudi la création d’une commission d’enquête pour évaluer «la menace des fausses pandémies pour la santé». Ils devraient en débattre fin janvier à Strasbourg.

«Il faut qu’on tire les leçons (de la pandémie, ndlr), qu’on voie ce qu’on a fait bien, ce qu’on n’a pas bien fait, comment on peut s’améliorer et comment on peut travailler plus rapidement», a assuré la porte-parole de l’OMS.

Cyberpresse

3 réponses à “H1N1: L’ OMS se défend…. et se défendra

  1. Il était temps que le vent tourne et que l’OMS livre des comptes !

  2. Les comptes que l’OMS doit rendre ne sont pas du tout réglés. Je ne sais pas si l’enquête demandée par la commission santé du Conseil de l’Europe aboutira réellement à la vérité à propos de cette fausse pandémie.

    Ce qui est de toutes manières acquis, c’est la crédibilité de l’OMS… et ça, c’est difficile à remonter quand l’opinion publique s’est faite une idée négative sur l’intégrité d’organisme de ce type. Et ça, c’est une bonne chose, si au moins les citoyens de tous les pays pouvaient garder cette histoire en tête.

  3. Éléonore,
    Justement, je ne suis pas certain que L’OMS va livrer des comptes. Ces gros appareils trouveront de quoi se justifier… Sauf que la cote baisse en ce qui concerne le « peuple »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.