Le projet Hydro-Céphale

De la promotion des Jeux olympiques de Vancouver aux campagnes de lutte contre le tabagisme, Ottawa a dépensé près de 400 millions en publicité depuis 2004. Chaque année, le gouvernement canadien délie les cordons de sa bourse pour diffuser une multitude de messages d’intérêt public, mais ce sont les campagnes de recrutement des Forces canadiennes qui ont coûté le plus cher aux contribuables. Daphné Cameron, Cyberpresse

L’effet boomerang

La « tarte » ci-dessus, et le tableau sont issus de vieilles données. On a fait du progrès… Notre argent sert à nous convaincre à  nous dire quoi faire, comment le faire. Et dans ce comment le faire et quoi faire,  63 milliards,  ont servi au recrutement des soldats pour les forces armées.

Nulle mention – du moins pour le moment de toutes les sommes investies dans le « recrutement » des gens pour se faire inoculer  des vaccins. Inoculer? Sans compter les facies déconfits transport de messages : «  Si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour ceux que vous aimez ». Pis encore, cet air de bœuf, déconfit, quasi haineux… Au moins, nous n’avons pas payé de comédiens pour nous convaincre.

Exécrable et lamentable cirque! Des cerveaux dans du formol…

Et les sommes dépensées pour les vaccins? … Sorte de publicité pour les Cie pharmaceutiques et la filière des bonnes gens qui veulent nous garder en santé.

Ouvrez les pages de vos journaux et comptez les beaux et doucereux messages des chefs de ceci ou cela.

On se sert de nos ceintures… Le citoyen fini par avoir la taille fine et mince de campagnes qui brûlent le beurre de nos pains rôtis.

Comment épargner 200$ millions

Que l’on donne au citoyen un montant qu’il investira dans de petites annonces classées … pour se convaincre.

Section obéissance :

Citoyen désobéissant, prêt à se faire vacciner, tousser dans le coude,  cesser de fumer, manger maigrement, se  poissonner le dimanche, marcher une heure par jour et surveiller les Tsars du Canada. J’admets avoir reçu 14$ pour cette annonce, dont 7$ seront pour moi, en guise d’investissement dans mon mieux être et celui de mes proches et de mon pays.

Heil Yoye!

Faire ambuler la pub…

400$ millions. Pour un investissement qui rapporte mieux, pourquoi ne pas engager des « preachers » parcourant le pays, en chair et en noces, pour nous vanter les mérites d’un gouvernement bitumineux?

Ça créerait de l’emploi. Les papiers journaux maigriraient. Et tout cela sur la place publique…

Comment attirer le citoyen à ces rassemblements?

Faisons le tirage d’une voiture verte. Ou d’une télé HD… Après tout, nous sommes dans un monde virtuel. Se voir geler au coin d’une rue, ou crever de chaleur, il me semble que nous pourrions échanger vraiment au lieu de s’envoyer des tonnes de emails, ou d’autres gadgets inutiles.

Ne reste plus qu’à faire prêter serpent sur une fausse bible à ce voyageur de commerce.

400$ millions.

Avez-vous idée du nombre de Goebbels que l’on pourrait se payer? Des revenus d’impôt, des …retombées économiques dans les villes et villages?

Après 25 ans de service, notre candidat(e) aurait droit à 66% de son revenu. 4% étant retourné à l’État dans un coffre servant à créer un fonds pour sélectionner de nouveaux candidats.

Comme l’armée… Sauf que l’on ne se tuera plus à nous dire quoi faire, mais on posera des questions sur comment faire.

P.S. : Auto fournie par les compagnies. Directement… Un quart de la page de ces perce-ozone d’acier  pourrait être concédée à ces fonds.

Je dis ça comme ça… Les accrocs du pouvoir n’ont pas d’imagination, ni de volonté de changer quoi que ce soit.

Il faudrait leur déconnecter leur maudite douillette électrique…

Nom du projet : Hydro-Céphale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.