Archives quotidiennes : 21-septembre-2009

VACCIN A(H1N1) : GUERRE SCIENTIFIQUES VS CITOYENS …Partie 2

Mise au point

Suite à l’article paru – Vaccin-h1n1-guerre scientifiques-s citoyens, aux nombreuses consultations concernant l’article, aux questionnements de la population sur les «bienfaits» des vaccins, la mise en doute de son efficacité, sa mise au point hâtive, etc.

Force de constater que les médias écrits, la télévision, et quelques blogueurs aucunement informés, mais faisant partie de «grosses boîtes», tournent en dérision la crainte de la population et discréditent des gens sérieux.

Madame Guillot, tel que précisé dans sa lettre , consulte des articles depuis 15 ans sur le sujet… Bien avant le net…

J’ai également entrepris mes propres recherches, cherchant des sources sûres, puisque les autorités sont silencieuses en la matière.

Des journalistes de «papier» ont tenté d’avoir des explications de la part des autorités ainsi que des compagnies pharmaceutiques.

Rien.

Alors, qu’est ce qu’on fait?

On va aux meilleures sources : L’entrevue avec Tom Jefferson est une source fiable sur les VACCCINS EN GÉNÉRAL.

Rappel : M. Jefferson est un chercheur sérieux qui a travaillé dans le domaine. Il a suffisamment de distance pour nous livrer une pensée articulée  et des propos éclairants sur le «phénomène» de la vaccination.

A propos de Tom JEFFERSON
Tom Jefferson, 55 ans, a travaillé pour la Collaboration Cochrane pendant 15 ans. En collaboration avec  une équipe internationale de scientifiques, il évalue toutes les publications, études, reliées à la grippe.  Avant d’occuper son poste actuel, il exerçait la médecine générale dans l’armée britannique. Il vit près de Rome.

Du sérieux … et du malpropre

Outre cette histoire de vaccin, ce questionnement va aussi dans le sens de mieux cerner l’industrie pharmaceutique dont les intérêts monétaires sont douteux. Pfizer est un fabricant de médicaments qui vient d’être condamné à verser 2.3$ milliards. Amende record . Allez consulter l’article. Ou le mien, suite à cette «découverte».

Voici un extrait d’un article du site de Radio-Canada :`

Pfizer va aussi verser 1 milliard supplémentaire pour solder le volet civil, qui portait sur quatre médicaments: le Bextra, l’antipsychotique Geodon, l’antibiotique Zyvox et l’antiépileptique Lyrica.

L’entreprise se voyait accusée de fausses allégations dans le but de vendre des médicaments aux programmes d’assurance-maladie gouvernementaux « pour des usages qui n’étaient pas médicalement acceptés et donc non couverts par ces programmes ».

Le règlement civil met aussi fin à des allégations de commissions occultes versées par Pfizer à des prestataires de soins de santé pour les inciter à prescrire ces médicaments. Radio-Canada

Allez jeter un œil sur les manigances de ces compagnies. J’en ai fait une petite liste qui apparaîtra dans un article, jeudi le 24 sept 2009.

À qui donc se fier?

Le Québec s’apprête à jeter à la poubelle un médicament, le Tamiflu, acheté pour un total de 30$millions. Les 2/3 seront périmées en Janvier 2010. Et quelle est son utilité? Et ses effets secondaires? Tamiflu, Wiki.

Et à qui donc se cache derrière une partie certaines de ces compagnies?

De janvier 1997 jusqu’à ce qu’il devienne le 21e secrétaire à la Défense en janvier 2001, Donald Rumsfeld était président du conseil d’administration de Gilead Sciences qui a développé le Tamiflu, utilisé dans le traitement de la grippe aviaire. D’après le magazine Fortune, M. Rumsfeld possède entre 5 et 25 millions de dollars d’actions dans la société.[2 Gros gin et Tamiflu .

On se demandera alors pourquoi les citoyens se questionnent.

Ouvrez vos carnets de vaccination et ceux de vos enfants.

Et allez demander à ces chers «scientifiques» pourquoi mitrailler le patient? Et posez des questions sur les dangers, le pour et le contre, etc.

L’intervention de Madame Guillot,

( J’ai enlevé les informations non nécessaires, certaines remarques étant des informations non nécessaires ici, s’adressant à des commentateurs sur certains sites_

______________________________________

« Tout de même, il faut distinguer ce que chacun peut penser ( tout à fait librement ) et sur quel consensus nous sommes minimalement à peu près d’accords sur le site.

Ainsi, de nombreux participants du site pensent que le vaccin contre la grippe AH1N1 qui s’en vient fait une quasi unanimité parmi les participants du site, quant au fait que nous n’avons aucune garantie que ce vaccin soit moindrement inoffensif ou/et efficace. Nous pensons quasiment tous que ce vaccin pourrait même être assez dangereux et vu les sources que nous avons ensemble réussi à réunir, il semble tout de même que sur ce point précis nous n’ayons malheureusement pas tort.

D’autres pensent que tous les vaccins sont nocifs, dangereux, voire totalement inefficaces, voire que certains pourraient même communiquer les maladies contre lesquels ils sont censés protéger.

D’autres encore pensent que cette histoire de vaccins n’est que la partie visible de l’iceberg , et que cela cache un complot mondial visant à éliminer de larges portions de la population.

Et de très rares enfin, pensent que les vaccins sont sécuritaires ET efficaces à n’en pas douter un instant.

Mon avis est que il ne faut pas assimiler tous les membres participants ici à l’une ou l’autre thèse, chacune peut se comprendre ou se respecter.

Personnellement je fais partie des personnes qui pensent que le vaccin contre la grippe est à éviter à tout prix, et que les autres vaccins ne valent guère mieux vu le nombre considérables d’archives que j’ai consultées ( et pas que sur le net ) sur ce sujet particulier depuis 15 ans.

A la limite, peu importe ce que je pense. Ce qui me semble important au moins c’est l’essentiel et l’urgence. L’urgence maintenant c’est de diffuser l’information que ce vaccin à venir est dangereux et à éviter. Et sur ce point nous sommes nombreux à être d’accords. Ca, c’est l’essentiel.

Si nous sommes nombreux à penser que le vaccin est dangereux, commençons donc à faire quelque chose concrètement pour contrer ce vaccin. Par la suite, il sera assez aisé si nos idées de vérifient(ce que je crois), d’attaquer ET d’abattre les labos et la politique vaccinale dans son ensemble. Le reste, c’est pour après, une chose à la fois, parce que à trop se disperser, nous n’arriverons qu’à être pris pour des allumés un peu dingues. ( et ça peut aussi se comprendre )

Quand je lis cet article du Devoir d’aujourd’hui que l’on ne peut commenter, je me dis que tous les articles sous lesquels j’ai posté  ainsi que d’autres personnes, des commentaires pour « botter le cul » du Devoir et des versions officielles , ça a servi tout de même à ce que le Devoir fasse paraître ce genre de nouvelles aujourd’hui … et je me dis que vu le nombre de lecteurs du Devoir, ça, c’est important. Seulement 45% des Canadiens et 55% des Français se disent envisager de se faire vacciner ou être surs de le faire. Et 26% seulement des infirmiers français, ( dont le syndicat publie un communiqué le 1er semptembre disant qu’ils refusent d’administrer ce vaccin à leurs patients !) 55% seulement des médecins français…. Si ils étaient si convaincus de l’efficacité et l’inocuité de ce vaccin, compte tenu que ce sont bien eux qui sont en première ligne, je pense qu’ils seraient bien plus nombreux à se le faire faire ce vaccin.

http://www.ledevoir.com/2009/09/21/267924.html
Grippe A H1N1 : Les producteurs de vaccin seront-ils immunisés contre les poursuites ?
http://www.ledevoir.com/2009/09/15/267087.html
A(H1N1): les médecins négocient des garanties avec Québec

http://www.ledevoir.com/2009/09/16/267197.html
Grippe A (H1N1) – Primes à la pandémie

http://www.ledevoir.com/2009/09/17/267388.html
H1N1: des autochtones espéraient des vaccins, ils ont reçu des… sacs mortuaires

Les titres et le contenu des articles changent singulièrement ces derniers temps par rapport à ce qui paraissait cet été et avant sur le sujet de la grippe …

http://www.ledevoir.com/2009/08/06/261824.html
A(H1N1): des «antivaccination» crient au complot sur Internet

SOHIE GUILLOT

Gaëtan Pelletier

Vaccin H1N1 : Guerre scientifiques vs citoyens Partie 1

Allez consulter l’excellent article de François Marginean, membre des 7 du Québec.

La salve des virus de la grippe porcine, aviaire et humaine – partie I

http://les7duquebec.wordpress.com/2009/04/28/la-salve-des-virus-de-la-grippe-porcine-aviaire-et-humaine-partie-i/

La météotite

S’il y a une chose polluante dans la vie, c’est bien la météo. Cette science de malheur qui fait les humeurs avant qu’elles n’arrivent.

Tant qu’à interdire la cigarette, le gras, les insalubrités qui nuisent «à l’ensemble de la société». On le sait, les vaches et les obèses qui pètent sont responsables du réchauffement de la planète.

Pour la froideur, c’est le financier, l’homo-cravatus,  les pharmacies, les lois stupides des clôtures dikatatisées des propriétaires de maisons.  Bientôt, il faudra les peindre toutes en blanches.

Beuhhhh ! Non… Je fais ma vache qui rit.

J’envie ceux qui  dans le «bon temps» n’avaient pas de météo à toutes les heures : il y avait le printemps, l’été, l’automne et les fêtes..

Dans son igloo de bois, le québécois est le roi des râleurs. Les quatre murs de sa maison sont ses murs de lamentations. Têtu comme mulot, il passe des heures… en dedans, devant son écran, pour savoir s’il fera beau demain et dans les semaines à venir.

C’est pour ça qu’il est moutonneux, et qu’il garde sa petite laine sur le dos quand les problèmes de société passent. Il n’ira pas dans la rue à -15 degrés l’hiver faire une marche au parlement. Je le comprends, moi non plus…

Il vote comme le temps… Pour le beau, l’ensoleillé, mais à court terme.

Son cerveau est un peu comme son costume de bain…terni par le chlore. Décoloré et bien chloré.

Et toutes les belles petites dames qui annoncent la météo en sont rendues mal à l’aise… Quand il va pleuvoir. Ils ont des nuages dans les yeux et des fissures dans le sourire.

La météotite est une maladie qui frappe à toutes les saisons.

La raison est simple : on ne vit plus dans la réalité, mais dans les grandes attentes. Les journées, les pensées, les cerveaux, sont «inondées» de grandes attentes. On vit dans une culture de déception. On la fertilise d’une brume d’état d’esprit.

C’est que, voyez-vous, nous sommes à l’ère de la planification. Alors les bonheurs se planifient… Mais pas les malheurs.

Ce qui fait chier c’est qu’on ne peut contrôler le temps. Parce qu’on vit dans un monde qui est certain de pouvoir tout contrôler.

L’expression ahlamode ! était de prendre le temps de vivre. Maintenant on veut que le temps se plie à notre vie.

Les enfants sont comme ça : ils ne veulent pas de la réalité. Ils sont heureux à Noël parce qu’ils vont recevoir une partie de l’irréalité pour calfeutrer les grands rêveurs qu’ils sont.

L’homo cellularus n’arrive plus à communiquer avec le petit dieu qui l’habite.

Savoir le temps qu’il fera demain c’est comme connaître les cadeaux que vous aurez à Noël.

Alors pourquoi se plaindre, puisque la surprise est dévoilée ?

C’est ça…

Il n’y a plus de spontanéité.

Le mauvais temps n’existe pas… Il existe un temps donné par la nature. Et quand il fait chaud à crever, en canicule, c’est encore du mauvais temps.

J’ai une sainte horreur de la planification. Parce que j’aime que Noël soit au jour le jour…

C’est de déballer la surprise qui est beau. Même si c’est un verre d’eau dans une boîte.

Il n’y  a pas encore de site météotite point comme… Genre…

Ça viendra.