LE CALNAL RTN…ABONNEZ-VOUS!

MONTREAL – Un entrepreneur québécois a l’intention d’exhumer les rubriques nécrologiques des journaux pour les présenter au petit écran. Branchez-vous

Prolonger et décrire ses défunts

Avec l’implantation des antennes paraboliques – on le sait – les réseaux spécialisés se sont multipliés au point de n’avoir pas le temps de tout regarder. Et chacun y va de sa trouvaille pour faire fortune, ou simplement vivre… Si vous êtes un brin imaginatif, vous pouvez augurer de certains canaux à venir. Sauf que celui-là, personne n’y avait songé : un canal pour les défunts.

Ni plus, ni moins, qu’une …reprise de votre vie sous formes diversifiées, et en boucles.

Vous achèterez les temps d’antenne aux heures précisées de votre veuve ou votre veuf. Dépendamment de qui en premier lèvera les pieds pour aller voir si Sartre est encore avec Simone, là-haut.

Le canal RTN

En février, Gérald Dominique, âgé de 44 ans, a obtenu une licence auprès du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes. Il entend aussi étendre la diffusion de sa chaîne au reste du pays, sous le nom de Remember the Name.

Pour attiser un peu l’intérêt des commandites, M. Dominique suggère une présentation vidéo faite de son ( musique), de vidéos, de présentations par les survivants, une biographie. Bref, tout pour qu’on participe à une quelconque capsule ou court métrage,  de ceux qui nous ont quittés.

Je suis déjà fin prêt : J’ai demandé à ma conjointe qu’elle raconte mon histoire à partir de mes vieux vêtements. Pourquoi ils sont usés ici, pourquoi ils sont percés là, etc. Quoique, pour l’instant, elle se montre rébarbative, j’espère que ma vieille lingerie  va l’inspirer…

Les avis de décès : 24 heures du «man»…

Ou du «woman»! Toujours selon l’ordre de départ. Et pourquoi pas faire un montage des deux défunts?  Ca il advient que les vieux couples partent à quelques mois à peine de distance.  L’autre ne pouvant survivre à son chagrin..

Pour «nourrir» le canal…

56,000 personnes  par année décèdent au Québec. J’imagine qu’en France, à 8 fois la population, le canal aurait de quoi offrir un beau combat de vidéo : mon voisin filme mieux que le tien.

Surtout qu’une certaine étude tend à démontrer que le vin est cancérigène après avoir été bon pour les artères…

Ah! J’oubliais…

Les prières

Les survivants pourront prier à la télé pour le défunt… Avec un bon sonorisateur, on pourra sans doute vous trafiquer  un son de cathédrale. J’ai un petit studio multipiste qui le fait. Il a été conçu en Italie. Si on ne trouve pas un bon son de cathédrale là, où voulez-vous en trouver?

Pour ceux qui aiment le «peer to peer», n’essayez surtout pas de pirater le canal. Mais qui sait si un site quelque part dans le monde n’installera pas un serveur pour diffuser votre vie?

Pas intéressant?

Voilà, c’est que notre homme a prévu de vendre des espaces à des gens célèbres.

Supposons que Sarkozy meure dans 5 ans. Eh! Ben! Téléchargez-le. Ce sera sûrement gratuit. De son vivant, il s’est tellement donné… Je ne peux pas croire qu’il sera chiche en mourant.

Ça vous fera énormément de bien de le revoir, le revoir, le revoir. Mais étouffez le son… S’il vous plaît!…

Moi qui avais cru la mort inutile.

La perspective d’un tel événement m’enchante au point d’ouvrir une bouteille et de m’endormir, béat, aux prières de Carla…

Je vis, j’ai vu, je verrai…

Car il y aura sûrement des  reprises la semaine prochaine! Et pour l’anniversaire…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.