Archives quotidiennes : 18-janvier-2009

BILLET DE CONCERT


Elle avait une peine au fond d’elle
Quand elle est partie
Elle a jeté son dernier souffle
Pour que vivent les autres
Comme un don d’air au monde trop vicié

Elle avait une peine au fond d’elle
Elle s’en est allée
Fondre sa peine au brasier de la lumière
Sachant la Terre trop aride
Pour ses amours en étangs coagulés

Pars ma belle! Pars! La chair est trop étroite
Pour les vues de ton âme trop droite!

J’avais prié à l’église de tes yeux
Quand on chevrotait de nos regards
J’ai dans tes rires tous tes airs de pianos
Noir au noir, blanches et quarres

Pars ma belle! Pars!
Tu as donné ton corps et ton âme
En tes amours, au jour et au jour
Tes nuits, tes rêves, tes matins lourds

Et nous les amis, qui avons nos billets
Donnés au départ, nous irons écouter encore
Le doigté doux de l’or de ton âme qui vibrait
Sur les jours noirs, les blancs matins
Au temps du partir, et de nos revenirs

Mars, 2006