ANDRÉ ARTHUR, LE MOUTON BRUN DE TQS

On se pose de petites questions. On se pose de grandes questions.

Ça dépend des jours…

J’ai regardé M. Arthur à la télévision. Je n’ai rien contre le recyclage. Car Monsieur Arthur est une vedette recyclée. Sauf qu’ici, ça fonctionne un peu à l’envers : il est devenu plus carton qu’avant. Avant il était méchant et baveux, traitait les chauffeurs de taxis noirs et autres de tous les attributs racistes. Maintenant il est intelligent, mais plat.

Les patrons de TQS, ces bergers du mouton noir,  ont-ils fait un bon choix dans celui de la vedette ?

Élu par la peau des dents, un brin tiré par la Madame Verner,  Monsieur a un violon d’Ingres  : la télévision. Entre midi et treize heures.

Député salarié.

De quoi nous énerver la chanterelle… $alaire : $155,400. Plus une allocation pour frais non imposable de $24 000.

«Il est impossible que les candidats n’aient pas connu les détails de ces avantages, affirme Adam Taylor. Ce serait une insulte à l’intelligence des électeurs de dire que cela ne leur est pas venu à l’esprit lorsqu’ils ont décidé de mettre leurs noms sur le bulletin de vote.»

Malgré le fait que Monsieur Arthur n’a pas  – avant sa réélection – caché  sa recherche  d’emploi dans le domaine de l’animation, il a été réélu.  Il  ne se contente pas de courir deux lièvres à la fois, mais deux moutons :

  • La télévision
  • L’électeur

Je suis donc  allé visiter le site concernant le profil des députés à Ottawa.

Le bureau

L’information sur les bureaux n’est plus disponible.

Le site ou le Monsieur ? Qui donc est responsable de cette absence d’information ?

Je suis allé voir chez le député Paul Crête, qui lui, occupe cette  fonction à temps plein. Et je suis certain qu’il en a plein les bras. On ne fournit plus d’information à ce sujet, ont dirait.

Monsieur Arthur  siège toutefois sur deux comités : Industrie, sciences et technologies.

Sous-comité sur le prix du pétrole et du gaz et des autres produits énergétiques.

C’est donc aux électeurs de juger si Monsieur Arthur s’acquitte bien de sa tâche de député.

Comme le commis d’épicerie.

Il prétend que c’est compatible. Essayer de remplir des sacs d’épicerie convenablement et de préparer et d’animer une soirée à la télévision communautaire…

Peut-on être assis confortablement entre deux chaises ?

Je ne crois pas. Mais la grande  question reste celle de l’éthique.

L’éthique générale – que nous appellerons simplement éthique dans la suite – établit les critères pour juger si une action est bonne ou mauvaise et pour juger les motifs et les conséquences d’un acte. La finalité de L´éthique fait donc d’elle-même une activité pratique. Il ne s’agit pas d’acquérir un savoir pour lui-même, mais de nous donner la conscience d’une action sociétale responsable.

Source : Wikipédia

Si le peuple, engage de par son vote un député,  n’est-il pas normal de demander à ce député d’agir avec conscience et devoir de sa tâche ? Bref, de s’en acquitter du mieux qu’il le peut ?

Cette attitude de Monsieur Arthur est-elle responsable ?

La réponse est dans la tête de Monsieur Arthur.

Et dans son sourire…

Une réponse à “ANDRÉ ARTHUR, LE MOUTON BRUN DE TQS

  1. Gaétan

    Excellentes informations. Ce personnage ne m’inspire aucune sympathie. J’ai vécu onze ans à Québec. Je l’ai supporté quotidiennement car je devais voyager en taxi. Incroyable à quel point cet individu a marqué les esprits dans la vieille capitale. Vous dites avec à-propos que la grande question reste celle de l’éthique. Monsieur Arthur sait-il seulement ce q

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.