AQUARIHOMME

 

Nous vivions  dans un bocal bleu

Tout verre, un brin de  terre, mais  heureux

Comme des poissons dans l’au-

Delà, des lumières et des Ô!

 

Vinrent  des anges charbonneux  aux ailes d’argent qui enfouirent  leurs mains dans le sol pour se sertir d’or et de  pierres. L’âme n’étant que mica, ils ne s’en soucièrent guère.  Les clôtures se définirent en paragraphes par des avocats qu’ils engagèrent.

 

Des armée de cravatés, imbus,  ignorants, forts et bêtes , s’affairaient dans des bureaux-miroirs sur des  chiffriers trafiqués.     Habiles à gratter les ciels de verre, à fourbir des flèches pensantes, ils finirent par sortir de leur chapeau des lapins  fumants.

 

L’église de glaise s’effrita

Les messes aux banques se firent 

On créa  des tondeuses à forêt

Et  les animaux comme moi s’enfuirent

 

 

 L’aurore était si belle! Avant! Le lever de la braise  aux frimas jusqu’à l’œil mi-clos du jour. Paradis, mes amours! Paradis. Mais le ciel  s’est  voilé d’un bleu étouffé par  les cafards d’acier s’en allant   transporter les  ors et les  orchidées.

 

 J’ai reconnu les assassins des tendres,  les braconniers d’âmes.  Les enfants aux chevelures rouillées ou noire,  oeuvrant dans des caves aux pays lointain d’ici, pour une paire de jeans, un bas, un soulier. Eux qui allaient travailler pieds-nus, les dents déchaussées.

 

 Les barbares crasseux tressaient  leur chaîne d’or aux bourses, de cadenettes frisottées de chiffres, encore et encore… Le beau viol d’âmes!Tricotant les aiguilles d’Adam Smith, pillant Allah ou   Jésus,  ces  cannibales falots travaillant les mains dans des lavabos.  

 

Tué comme j’étais

Mort comme nous fûmes

Ils creusèrent jusqu’à la faim

Nos  os robots, machine afer 

 

Nous vivions dans un vivier  bleu

Tout vert, fait pour les tendres et les  frileux

L’Or-gueil fit gorger les eaux

On creva nos yeux pour nous  voiler le beau

 

Ne gardant que les mains…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.